X hits on this document

PDF document

Brochure réalisée par le Centre d'Etudes et de Recherches en Médecine du Trafic - page 13 / 36

83 views

0 shares

0 downloads

0 comments

13 / 36

Valvulopathies traitées chirurgicalement

  • Réglementation (cf 1.6.2) :

Un avis spécialisé est nécessaire pour la reprise de la conduite pour les permis légers. Un avis de la commission médicale est nécessaire pour les permis lourds, avec avis spécialisé et aptitude temporaire après 6 mois. En cas de manifestation cliniques, elles entrainent une inaptitude pour les permis lourds.

  • Recommandations :

Le médecin devra recueillir l'avis écrit du cardiologue, ainsi que les examens jugés utiles, dont l'échographie cardiaque, il devra apprécier les conséquences des traitements anticoagulants.

Anévrysme aortique connu et/ou traité

  • Réglementation (cf 1.7.1):

La nécessité d'un avis spécialisé est laissée à l'appréciation du médecin pour les permis légers. Pour les permis lourds, l'aptitude ne peut pas être délivrée si le diamètre est supérieur à 5 cm. Après intervention et avis spécialisé, une aptitude temporaire peut être donnée sous réserve d'un suivi spécialisé régulier.

  • Recommandations :

Le médecin devra recueillir l'avis écrit du chirurgien ou du cardiologue, ainsi que les examens jugés utiles, dont l'artériographie, le scanner ou l'échographie.

Thrombophlébites profondes des membres inférieurs

  • Réglementation (cf 1.7.2):

L'avis du médecin suffit pour reprendre la conduite pour tous les conducteurs.

  • Recommandations :

Le médecin devra recueillir les comptes rendus d'examens (échographie, doppler), l'avis du phlébologue ou du cardiologue, préciser les modalités de traitement (anticoagulants).

Transplantation cardiaque

  • Réglementation (cf 1.8):

Après avis spécialisé, un avis de la commission médicale est nécessaire pour la reprise de la conduite. Une aptitude temporaire pourra être donnée en fonction de cet avis pour les permis légers. Pour les permis lourds, l'aptitude ne pourra être donnée qu'en l'absence de symptomatologie, pour une période temporaire de 2 ans renouvelable tous les deux ans ensuite, sur avis spécialisé et sous réserve d'un suivi spécialisé régulier.

  • Recommandations :

Le médecin devra recueillir l'avis écrit du chirurgien, du cardiologue, ainsi que les examens jugés utiles pour la détermination de l'aptitude (échographie, fraction d'éjection systolique, retentissement pulmonaire, périphérique et viscéral).

Cardiomyopathie hypertrophique

  • Réglementation (cf 1.9):

L'avis de la commission médicale est nécessaire pour tous les conducteurs et entraine une inaptitude aux permis lourd. En l'absence de manifestations cliniques, une aptitude temporaire peut être donnée pour les permis légers sous réserve d'une surveillance cardiologique régulière. En cas de manifestations cliniques, seul un avis favorable du spécialiste peut permettre la conduite à titre temporaire.

  • Recommandations :

Le médecin devra recueillir l'avis écrit du cardiologue, ainsi que les examens jugés utiles, dont l'échogra- phie cardiaque et la fraction d'éjection systolique. Il devra préparer un courrier décrivant le retentissement de la pathologie (malaises) et les traitements mis en œuvre.

13

Document info
Document views83
Page views83
Page last viewedFri Dec 09 14:02:20 UTC 2016
Pages36
Paragraphs725
Words22455

Comments