X hits on this document

PDF document

Brochure réalisée par le Centre d'Etudes et de Recherches en Médecine du Trafic - page 31 / 36

78 views

0 shares

0 downloads

0 comments

31 / 36

CONDUITES A TENIR, RECOMMANDATIONS PRATIQUES

Dans le cas de retrait ou d'annulation lié à une consommation des drogues, il faut expliquer au patient les dangers d'une telle consommation sur la route et au travail, l'informer que les sanctions et les conséquences administratives sont les mêmes pour l'alcool, le cannabis et les autres drogues et qu'il n'y a pas de " drogues douces " au volant. Il faut signaler que la mise en place d'un traitement de substitution impose un avis et un suivi de la commission médicale des permis de conduire, même si le permis n'a pas été retiré ou qu'il a été restitué antérieurement au traitement.

Dans les cas où ni l'alcool ni les drogues ne sont en cause, le rôle du médecin est plus restreint mais il peut cependant aider son patient à prendre conscience de certains comportements à risque (vitesse, non port de la ceinture). Il doit également dans tous les cas de retrait ou d'annulation du permis, évoquer les autres problèmes potentiels d'aptitude médicale et faire pratiquer les examens nécessaires et demander le cas échéant un avis spécialisé pour faciliter la décision de la commission médicale qui risquerait dans le cas contraire de retarder la restitution de l'aptitude dans l'attente des bilans nécessaires.

Il est bon que le médecin rédige un courrier, remis au patient à l'attention de la commission médicale, en y joignant les résultats d'examens complémentaires utiles ainsi que les avis spécialisés le cas échéant.

Ce courrier ne doit pas être envoyé directement à la commission dont le statut ne relève pas le médecin des dispositions relatives au secret professionnel.

LE MÉDECIN ET LE CONDUCTEUR AGÉ

Les conducteurs âgés représentent 12% de la population et ce pourcentage atteindra 20% en 2010. Leur présence sur la route est donc appelée à augmenter dans les années à venir. Leur type de conduite est également en train d'évoluer, avec l'arrivée à l'âge de la retraite, de conducteurs " grands rouleurs " et de femmes conductrices dans une bien plus grande proportion qu'il y a trente ans.

L'image du patient âgé limité aux déplacements autour de son domicile, emmené par ses proches ou prenant les transports en communs est donc largement obsolète.

Malgré cette évolution, le patient âgé garde une image d'inactif au travers des habitudes médicales. Certains médicaments comportent une mention " produit sédatif, à éviter chez les patients actifs ", sous entendant ainsi que l'on peut les prescrire sans crainte à des patients âgés, alors que, bien au contraire, ces derniers nécessitent de sauvegarder au mieux leurs capacités cognitives et attentionnelles. Dans d'autres cas, on retardera au maximum une intervention pour cataracte " tant qu'ils peuvent lire ", alors que l'intervention leur permettrait de conduire avec une meilleure sécurité pendant encore quelques années.

Les conducteurs âgés ne représentent pas globalement un plus grand risque d'accident que la population générale si on prend en compte le kilométrage annuel effectué. A partir de 75 ans, le risque d'accident augmente toutefois (principalement par le fait de facteurs curables tels que vision insuffisamment corrigée, perte progressive des apprentissa- ges), ainsi que la gravité des blessures, du fait d'une fragilité plus grande. Les conducteurs seniors ne doivent pas être considérés comme des sujets à risque du seul fait de leur état-civil, mais plutôt du fait du plus grand risque qu'ils ont de souffrir de pathologies dont la survenue individuelle n'est pas forcement liée à l'âge (hypertension, troubles visuels, pathologies articulaires), mais qui sont susceptibles d'interférer avec leur capacité de conduite. La sauvegarde de leur autonomie de déplacement reste malgré tout un enjeu essentiel. Aucune réglementation spécifique n'existe en ce qui concerne le permis A et B pour les conducteurs âgés ou plus couramment nommés " seniors ".

31

Document info
Document views78
Page views78
Page last viewedThu Dec 08 12:01:53 UTC 2016
Pages36
Paragraphs725
Words22455

Comments