X hits on this document

PDF document

Brochure réalisée par le Centre d'Etudes et de Recherches en Médecine du Trafic - page 35 / 36

73 views

0 shares

0 downloads

0 comments

35 / 36

Pictogrammes figurant sur le conditionnement extérieur de certains médicaments et produits (Arrêté du 18 juillet 2005)

Classe 0 Médicaments qui, en l'état actuel des connaissances ne présentent aucun effet pharmacodynamique identifié susceptible d'altérer les capacités de conduite.

Pas de pictogramme

Classe 1 Médicaments qui ne remettent pas en cause la conduite mais nécessitent que les patients soient informés.

Soyez vigilant ! Ce médicament peut modifier vos capacités de conduite. Respectez les mises en garde et ne prenez pas le volant sans avoir lu attentivement la notice.

Niveau 1

Classe 2 Médicaments qui peuvent remettre en cause l'aptitude à la conduite et nécessitent un avis médical.

Soyez prudent ! Risque possible lors de la conduite automobile. Avis d'un professionnel de santé conseillé.

Niveau 2

Classe 3 Médicaments pour lesquels l'aptitude à la conduite est remise en cause pendant leur utilisation.

Attention, danger ! La conduite est formellement déconseillée. Un avis médical est nécessaire.

Niveau 3

CONTRE-INDICATIONS MÉDICALES A LA CONDUITE

Proposées par le Groupe de travail présidé par le Pr Hamard, ces affections sont les seules pour lesquelles une contre-indication ferme à la conduite est retenue.

1- Insuffisance cardiaque très sévère permanente (stade IV) 2- Cardiomyopathie hypertrophique symptomatique

3- Acuité visuelle inférieure à 5/10ème de loin, en utilisant les deux yeux ensemble, après correction optique (lunettes, lentilles de contact, chirurgie…)

4- Rétrécissement majeur du champ visuel des deux yeux 5- Blépharospasme incoercible (fermeture permanente et incontrôlable des paupières)

6- Diplopie (vision double) permanente, qui ne peut être corrigée par aucune thérapeutique optique ou chirurgicale

7- Instabilité chronique à l'origine de troubles graves de l'équilibre et de la coordination

8- Dépendance avérée à l'alcool ou aux drogues avec retentissement psycho- comportemental et refus de traitement

9- Somnolence excessive, persistante malgré le traitement, quelle qu'en soit la cause

10-Démence très évoluée

11-Trouble neurologique majeur (ex : paralysie des deux membres supérieurs), sans possibilité de prothèse ou d'adaptation du véhicule

12-Psychose aiguë et chronique s'il existe des manifestations cliniques pouvant interférer avec la conduite automobile.

35

Document info
Document views73
Page views73
Page last viewedTue Dec 06 11:14:48 UTC 2016
Pages36
Paragraphs725
Words22455

Comments