X hits on this document

924 views

0 shares

0 downloads

0 comments

172 / 367

  • -

    144 -

lieutenant-colonel et Olivier est capitaine. La liste des conseillers législatifs et des conseillers exécutifs de la colonie est, comme il se doit, une sorte de palma- rès de la noblesse francophone et de l'aristocratie anglophone mais elle marque aussi la réussite de ces bourgeois toujours séduits par les valeurs aristocratiques incarnées plus spécialement dans le système politique par le conseil législatif. Dans 51% des cas, les hauts gradés viennent de familles d'hommes d'affaires et de professionnels qui, très souvent, avaient entrepris leur ascension à l'époque française. Les Baby, Bazin, Bouchette, Carmel, Cartier, Crevier, Delorme, De- srivières, Dessaulles, Dionne, Dumont, Dunières, Dupré, Drapeau, Faribault, Fleury, Forestier, Foucher, Frémont, Guy, Hervieux, Joliet, Lacroix, Mailhot, Marchand, Massue, Nivard, Panet, Perreault, Pothier, Riverin, Taché, Turgeon représentent les différentes facettes d'une bourgeoisie qui avait bien failli, au moment de la lutte pour la conquête des institutions parlementaires, devenir une bourgeoisie consciente mais qui finalement avait succombé aux tentations aris- tocratiques. consciente-mais le gouverneur Prevost, en faisant ses nominations à la veille de la guerre de 1812, avait poussé le sens de la représentativité au point de mousser certains individus trop bruyants en politique. La promotion du no- taire Louis Bourdages au poste de lieutenant-colonel relève d'une préoccupation de ce genre. Mais cette sensibilité du gouverneur aux équilibres sociaux et poli- tiques ne suffit pas à rendre, puisqu'il y a toujours un certain décalage entre l'élé- vation sociale et la reconnaissance sociale, le rôle des officiers de milice de 1812 vraiment significatif du renouvellement qui se produit parmi ces bourgeois de- puis une quinzaine d'années. C'est surtout au niveau des officiers inférieurs que les indices d'un changement sont perceptibles: les Papineau, Viger, Courselles, Marchesseault, Cherrier, Blanchet, Bédard, Bruneau, Morin, Parent et Kimber appartiennent à un nouveau groupe d'éléments montants dont on sait tout l'im- pact dans la société de la première moitié du XIXe siècle et plus tard. En dépit de la nouveauté de leurs messages, de leur rhétorique libérale et démocratique, de leur idéologie nationaliste, ces familles resteront dominées par l'héritage de l'ancien régime et par le poids de la tradition aristocratique: les Papineau et les Viger sont les meilleurs exemples à cet égard.

Entre la société canadienne-française et le milieu anglophone, il existe des différences assez considérables si on en croit notre regroupement des officiers en fonction de l'ethnicité et des occupations. Même si nous ne connaissons les oc- cupations que de 25% des officiers francophones contre 45% des officiers an- glophones, nous croyons que le tableau suivant traduit assez bien certains carac- tères propres à chaque société. (54)

Document info
Document views924
Page views924
Page last viewedSun Dec 04 13:14:45 UTC 2016
Pages367
Paragraphs3833
Words145620

Comments