X hits on this document

995 views

0 shares

0 downloads

0 comments

231 / 367

  • -

    203 -

LES DEUX REGIMENTS SUISSES AU CANADA, 1813-1817

[Monsieur le Consul Emile-Henry Bovay, Consulat général de Suisse, New-York (États-Unis)]

Présence militaire suisse au Canada dés 1604

Les officiers et soldats des régiments suisses de Watteville et de Mouron, qui font l'objet de la présente étude, n'étaient cependant pas les premiers militai- res suisses au Canada.

En 1604 déjà, donc seize ans avant le débarquement des pélerins à Ply- mouth, Champlain mentionnait la présence de soldats suisses à l'île de Sainte- Croix (1).

De 1721 à 1745, deux détachements du régiment de Karrer (2), au service de la France, vinrent augmenter l'effectif de la garnison de Louisbourg. Quelques années plus tard, de nombreux officiers d'origine suisse acceptèrent une commis- sion au "Royal American", au service d'Angleterre; les frères Prevost, Henri Bouquet -- le vainqueur de Bushy Run --, Frederick Haldimand, et beaucoup d'autres, se distinguèrent lors des combats de la guerre de Sept-Ans [1756-1763], en Amérique du Nord, entre la France et l'Angleterre (3).

A une trentaine d'années de distance, deux officiers supérieurs suisses au service d'Angleterre assumèrent, à des périodes cruciales de l'histoire du Canada, la haute charge de gouverneur-général du Canada et de commandant en chef des forces britanniques en Amérique du nord: Sir Frederick Haldimand de 1777 à 1784 et Sir George Prevost de 1811 à 1815 (4).

Les Anglais étaient déjà assez occupés à combattre Napoléon en Europe lorsque survint, en 1812, l'attaque des Américains au Canada. Prevost réclamant des renforts, le gouvernement anglais décida de transférer au Canada deux régi- ments suisses à son service, de Watteville et de Meuron, alors engagés sur le théâtre des opérations en Méditerranée.

LE RÉGIMENT DE WATTEVILLE

Constitution et campagnes, 1801-1813

Le régiment de Watteville, qui débarqua à Montréal le 12 juin 1813, ne doit pas être confondu avec les régiments suisses de ce nom au service du roi de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.

En 1799, l'Autriche avait levé en Suisse quatre régiments (5) pour le compte de l'Angleterre, qui se proposait de les utiliser contre les troupes françaises.

Document info
Document views995
Page views995
Page last viewedTue Dec 06 16:48:23 UTC 2016
Pages367
Paragraphs3833
Words145620

Comments