X hits on this document

664 views

0 shares

0 downloads

0 comments

212 / 240

Denise Helly, Idéologie et ethnicité. Les chinois macao à Cuba (1979)212

de ceux qui les exerçaient. S'ils n'ignoraient pas les interdictions qui leur étaient faites, ils étaient cependant forcés de les subir. Leur recherche d'une identité sociale définie en référence à la norme blanche ne relevait pas d'un consensus social mais de la contrainte à l'interprétation de l'univers physique et social en termes de civilisation qu'imposaient les rapports de force d'une société esclavagiste. Ils ne pouvaient éviter cette contrainte mais seulement la nier, c'est-à-dire se nier en tant que classe racialisée et détruire la logique sociale esclavagiste dans sa totalité. Les rapports de sens implicites n'étaient pas des éléments inconscients constituant un imaginaire social mais des significations connues, composant une explication virtuelle de la société qui ne pouvait être actualisée que par la violence et la rupture de l'ordre social.

Cette menace toujours présente d'explicitation des rapports de sens prohibés par un discours idéologique montre que les pratiques produites par ce discours ne sont pas des représentations mystifiées des rapports sociaux, mais, en tant que manifestations et explications de ces derniers, des rapports d'actions permises et interdites. Des pratiques étaient déniées aux gens de couleur libres et asservis par la contrainte physique et l'affirmation de la supériorité des Blancs, prétendues inhérentes à l'ordre naturel par le discours idéologique des planteurs. L'idéologie esclavagiste ne peut être considérée comme le reflet inversé des rapports sociaux, reflet faisant de la race un fétiche, un objet réifié dans lequel les acteurs sociaux se seraient projetés. Cette définition présupposerait à la fois l'existence d'un caractère vrai et objectif de la race, d'une nature humaine rationnelle existant en dehors des rapports sociaux et d'une société rendue homogène par la surdétermination de l'idéologie. Celle-ci ne constitue pas une illusion mystificatrice, mais un rapport conflictuel de légitimations et d'interdictions d'actions, un rapport perçu des acteurs de pratiques prescrites et possibles. Ces interdictions peuvent être levées, ces possibilités concrétisées, laissant apparaître des pratiques et des discours nouveaux transformant l'ordre social.

La théorie idéologique esclavagiste ne peut être décrite comme le reflet du système social créole mais comme la description qui le fondait et le constituait en ordonnant le réel, en expliquant le regroupement des hommes en vue de la production : les classes des maîtres et des esclaves étaient formées en référence à la dichotomie civilisation-barbarie qui se manifestait à Cuba dans la hiérarchie établie entre les hommes blancs et noirs. Un discours idéologique ne crée pas une fausse représentation de la structure des rapports sociaux, ce qui conduit à ériger l'idéologie en une source de consensus social et en un mécanisme de méconnaissance permettant la reproduction sociale. Il est un processus d'interprétation produit par une détermination de classe qui s'appuie sur des rapports de force et de sens virtuels, non réalisés, des pratiques et des discours cachés, clandestins. Ces rapports de sens ne peuvent donner lieu à une prise de parole, à une mise en pratique qu'au travers de la transformation de la société. Les gens de couleur libres et esclaves pouvaient connaître la fin de la discrimination sociale qu'ils subissaient lors de la suppression de l'esclavage à condition que la

Document info
Document views664
Page views664
Page last viewedSat Dec 10 14:52:20 UTC 2016
Pages240
Paragraphs3347
Words101954

Comments