X hits on this document

590 views

0 shares

0 downloads

0 comments

81 / 240

Denise Helly, Idéologie et ethnicité. Les chinois macao à Cuba (1979)81

II

HISTOIRE SUBIE

"À Cuba, il y avait beaucoup de Chinois. C'étaient ceux qui étaient arrivés comme engagés. Au fur et à mesure qu'ils vieillissaient, ils abandonnaient les plantations. Quand je sortais, je les voyais souvent. Il y avait beaucoup de travailleurs qui allaient à Sagua le dimanche, ils venaient de toutes les plantations des environs. À cause de cela, j'ai vu le théâtre des Chinois. C'était un grand théâtre de bois, très bien construit. Les Chinois avaient beaucoup de goût pour les choses et les peignaient de couleurs très vives. Les gens les plus fins qu'il y avait à Cuba, c'étaient les Chinois. Ils faisaient tout avec des révérences et en silence. Ils étaient très organisés...

Avec le temps, ils se mirent à vendre des légumes et des fruits et se gâtèrent. Cette allégresse de l'époque de l'Espagne les quitta. Maintenant, quand on rencontre un Chinois et qu'on lui demande "Ça va ?", il répond : "Je ne sais pas."

M. BARNET

Biografía de un cimarrón, p. 91-93.

Retour à la table des matières

Les hommes du delta des Perles étaient ignorants des rivalités qui opposaient les puissances coloniales espagnole, anglaise et française sur la question de la main-d'œuvre de la Chine du sud. Ils ignoraient l'existence des territoires antillais et africains qui mettaient aux prises les gouvernements de Madrid, de Paris et de Londres. Comment se déroula pour eux l'aventure qui les

Document info
Document views590
Page views590
Page last viewedWed Dec 07 16:52:57 UTC 2016
Pages240
Paragraphs3347
Words101954

Comments