X hits on this document

560 views

0 shares

0 downloads

0 comments

82 / 240

Denise Helly, Idéologie et ethnicité. Les chinois macao à Cuba (1979)82

conduisit des côtes méridionales de la Chine vers les plus grandes plantations esclavagistes de l'époque ? Les archives de Madrid et de La Havane, les récits de voyages à Cuba, les écrits de planteurs, d'administrateurs, d'hommes politiques et de fonctionnaires rendent possible la reconstitution de l'expérience vécue par les émigrés. Mais les documents les plus étonnants et les plus utiles demeurent, d'une part le rapport de la Commission Chin-Lan-Pin qui recueillit les témoignages oraux de 1 176 émigrés et les pétitions de 1665 autres 177, et d'autre part, la narration de sa vie sur les plantations par un ancien esclave libéré dans les années 1880 178. Suivant les textes, les immigrés chinois sont désignés comme "coolies" ou comme "colons asiatiques" (Colono asiático). Le premier terme renvoie à une expression chinoise désignant un homme de peine (Kŭ l), il fut appliqué aux émigrés chinois engagés dans les colonies anglaises. Le second, utilisé dans les textes officiels espagnols, évoque l'image des hommes envoyés dans les Amériques par Sa Majesté le roi d'Espagne afin d'y fonder et d'y développer des établissements agricoles. Il rappelle dans quel contexte idéologique et politique se déroula l'émigration chinoise à Cuba : tout homme envoyé dans une colonie espagnole devait y faire souche, devenir un habitant. En outre, une société esclavagiste n'ayant pu développer l'idée du travail considéré comme une marchandise, les textes espagnols désignant les immigrés chinois comme des travailleurs sous contrat n'existent pas. Le terme de "colon" appliqué aux immigrants chinois devient ambigu lorsqu'on se souvient qu'il s'appliquait aussi aux planteurs ayant abandonné la fabrication du sucre pour se consacrer uniquement à la culture de la canne à sucre (colono de caña).

177 Chinese Emigration, The Cuba Commission, Report of the Commission sent by China to Ascertain the Condition of Life of Chinese Coolies in Cuba. Cet ouvrage sera cité à l'avenir comme Chinese Emigration. La transcription des noms chinois est celle dite Pin Yin sauf pour les noms propres et les noms de lieux connus sous leur forme traditionnelle, les transcriptions en cantonais sont en italique et entre guillemets.

178 M. Barnet, Biografía de un cimarrón.

Document info
Document views560
Page views560
Page last viewedMon Dec 05 17:27:42 UTC 2016
Pages240
Paragraphs3347
Words101954

Comments