X hits on this document

Word document

Boletín Afrodesc – Bulletin Afrodesc - page 32 / 59

162 views

0 shares

0 downloads

0 comments

32 / 59

      Boletín Afrodesc – Bulletin Afrodesc, Marzo/ Mars 2009. No. 5

Multiculturalismo : Perspectivas críticas ¿la diversidad construye la equidad ? », auquel nous avons pu participer grâce à une aide de la Région de Bretagne. Ce colloque a une reconnaissance internationale très importante car il est devenu un lieu de rencontre reconnu pour les chercheurs et universitaires travaillant les questions du genre, y compris celle des masculinités, parmi les sociétés contemporaines dans un contexte de plus en plus mondialisé. Ainsi, ce colloque a compté avec la participation de chercheurs provenant de la plupart des continents, Amérique Latine et Amérique du Nord, Europe et Afrique notamment. Il faut remarquer aussi que cette année il y a eu une participation très importante de chercheurs français très renommés au milieu universitaire : Éric Fassin, Elsa Dorlin, Louis-Georges Tin, Nacira Guénif-Souilamas et Pascale Molinier. De même, ont participé des universitaires pionniers des études « queer » et du mouvement « lesbien féministe » aux Etats-Unis tels que Judith Halberstam.

Le propos central du Colloque tenu à Medellin, Colombie du 3 au 5 décembre 2008, a été de « désacraliser la masculinité », dans des sociétés où il y a non seulement une diversité de populations mais aussi une diversité dans la façon « d’être » et « se sentir homme ». D’après la communication d’Elsa Dorlin «  le mythe de l'Homme des Droits de l'Homme et du Citoyen » a vécu et sa fonction dépolitisante et naturalisante ne fonctionne plus. Il s’agit donc de déconstruire la catégorie de ce qui est masculin et d’analyser ce qu’il signifie être homme dans des contextes postcoloniaux.

La matrice libérale qui s’est installée depuis la création des États–Nations modernes opère un dispositif dans lequel les masculinités hégémoniques et alternatives sont mutuellement constituées comme sujet et objet, respectivement. Cette relation compose des rapports de force et tension et des processus de subjectivation tout en naturalisant  la masculinité blanche. Dans la même direction, Nacira Guénif-Soulimas repose son analyse dans les masculinités alternatives des maghrébins qui vivent actuellement en France.

D’autre part le sociologue colombien Fernando Urrea a établi qu’au « au fur et à mesure que les phénomènes d'inégalité ethnique et raciale sont devenus visibles, au XXème siècle, les différentes cohortes masculines noires et indigènes qui se sont urbanisées ont-ils incorporé une idéologie « d’emphase de la virilité », assimilée à un capital sexuel, qui revient à dévaloriser du capital sexuel du dominateur blanc et métis. De cette façon, il conclut que les anciens mythes sexuels sont renouvelés et jouent comme de nouveaux phantasmes dans la structure hiérarchisée des relations interethniques.

Document info
Document views162
Page views162
Page last viewedSat Dec 10 23:15:46 UTC 2016
Pages59
Paragraphs796
Words22104

Comments