X hits on this document

585 views

0 shares

0 downloads

0 comments

122 / 158

Raymond MASSÉ, LA FIN DES PLANTATIONS ?... (1980)122

Tableau 32

Morcellement des exploitations de moins de 0.50 ha.

Retour à la table des matières

Classe de superficie

Nb. d'exploitations

Superf tot, Ha

Nb. d’îlots de cult.

Nb. d'îlots exp.

Superf. moy. exp.

Moins de 0.50

11,689

1.873,57

13,603

1,16

0,14

Source : Rec. gén. agr.73-74

Leur considération en tant qu'exploitations agricoles relève donc du second critère utilisé par le recensement agricole qui est celui d'une activité minimale de production définie ainsi :

Production végétale minimum : 10 ares d'ananas, 10 ares de canne à sucre, 10 ares de bananes d'exportation, 5 ares de pépinières fruitières ou forestières, 5 ares de tabac, 5 ares de cultures vivrières, 1 are de culture florale, 1 are de culture maraîchère, ou 20 arbres fruitiers.

Production animale minimum : 1 bovin, 1 porc, 1 ovin, 1 caprin, 25 poules ou 300 poulets de chair, 30 autres volailles, 10 lapines mères, 10 ruches…

En fait, d'après ce critère, la présence d'un seul porc ou bovin sur la propriété suffit à en faire une exploitation agricole.

Le "jardin familial" lui, est défini comme la "parcelle attenante au domicile du chef d'exploitation" servant à la fourniture de produits d'autoconsommation, conventionnellement plus petite que 10 ares (sinon la parcelle est classée en cultures vivrières et maraichères). Il peut ainsi se retrouver soit sur les exploitations agricoles de plus de 0.25 ha, soit sur les propriétés rurales (au nombre de 26,255) qui ne répondent pas aux conditions requises pour être considérées comme exploitations agricoles. Le nombre de jardins familiaux est donc impossible à fixer car même si le recensement agricole nous apprend que 3005 exploitants de moins de 0.50 ha sur 11689 soit 26% du nombre ont comme

Document info
Document views585
Page views585
Page last viewedMon Jan 23 04:36:21 UTC 2017
Pages158
Paragraphs2790
Words49284

Comments