X hits on this document

413 views

0 shares

0 downloads

0 comments

73 / 158

Raymond MASSÉ, LA FIN DES PLANTATIONS ?... (1980)73

TABLEAU 17. Importance relative des divers secteurs d'activité selon les années de recensement de la population (Martinique).

Retour à la table des matières

SECTEUR D'ACTIVITÉ

ANNÉES

1954

1961

1967

1974

Primaire

48%

40%

30%

18%

Secondaire

22%

22%

23%

19%

Tertiaire

30%

38%

47%

63%

Source :INSEE, Martinique.

En fait, le secteur primaire n'occupe plus que 18% de la population contre 48% en 1954, pendant que le secteur tertiaire a plus que doublé ses effectifs, occupant 63% de la population active en 1974 contre 30% en 1954. Cette hypertrophie du tertiaire est directement liée à l'assimilation administrative des Antilles françaises à la France métropolitaine et constitue l'indice majeur qui permet de mesurer la mutation de la Martinique et de la Guadeloupe de société de production de matières premières vers une société de consommation.

Le travail agricole des paysans ayant toujours été intimement lié au travail sur les plantations, que ce soit en tant que salariés agricoles ou en tant que colons exploitant les terres des usines, il est évident que la crise de la production sucrière et les malaises de la production bananière ont eu des conséquences importantes sur le marché du travail en milieu rural.

Toutefois l'analyse du tableau no.18 nous montre que même si le nombre d'exploitants agricoles a diminué de 37% entre 1954 et 1967, c'est surtout le nombre de salariés agricoles qui a subi la baisse la plus considérable (43%).

Document info
Document views413
Page views413
Page last viewedThu Dec 08 08:52:06 UTC 2016
Pages158
Paragraphs2790
Words49284

Comments