X hits on this document

97 views

0 shares

0 downloads

0 comments

19 / 44

Annexes - Projet de Fin d’Etudes

Les Faux-Plafonds

Réglementation acoustique Quand on parle de faux-plafonds, la notion technique indispensable à vérifier est l'absorption acoustique ; elle est définie comme suit :

  • -

    L’absorption acoustique (usuellement pour les faux-plafonds)

αsabine= Ea (énergie absorbée)/ Ee (énergie émise) 1 On parle de CORRECTION acoustique. Elle est à distinguer de l'isolation ou de l'affaiblissement acoustique. Plus cette valeure est proche de 1 et plus le faux-plafond est performant d'un point de vue de la correction acoustique. Elle apporte une solution à l’isolation aux bruits aériens et contribue à réduire les bruits de chocs venant de la structure supérieure. La Correction requise est généralement la suivante : Le niveau de la surface d'isolant acoustique à mettre en oeuvre dans un local donné doit correspondre au quart de la surface au sol sur le facteur αsabine. (Surface à traiter = 1/(4*αsabine))

Le classement au feu Le classement au feu doit être au minimum M1

Les Isolants thermiques/Acoustiques

ACERMI et ISOLE L'ACERMI: Association pour la CERtification des Matériaux Isolants, a deux objectifs :

  • -

    Établir une correspondance objective entre isolants de tout type, au niveau national et international.

  • -

    Donner la certitude que les caractéristiques des isolants livrés sont conformes à celles annoncées.

Pour ce faire, l’ACERMI délivre des certificats relatifs aux performances thermiques (résistance thermique R pour chaque épaisseur) et d’aptitude à l’emploi des isolants qui sont définies par le profil d’usage Il classifie suivant le classement I.S.O.L.E. dont les sigles veulent dire :

  • -

    I: incompressibilité, ensemble des propriétés mécaniques en compression, classée de I1 à I5.

  • -

    S: stabilité dimensionnelle, comportement aux mouvements différentiels, classée de S1à S5.

  • -

    O: comportement à l’eau classé de O1 à O3.

  • -

    L: limites des performances mécaniques en traction, classées de L1 à L4.

  • -

    E: comportement aux transferts de vapeur d’eau, classé de E1 à E5.

Un tableau Excel en annexe traite l'ensemble des fabricants ayant été certifiés Acermi et les types d'isolants thermiques certifiés.

Réglementation Thermique: La RT 2000 et 2005 Cette réglementation qui s’applique aux constructions neuves (et dont le permis de construire est déposé après septembre 2006) fixe des exigences de consommations quelle que soit l'énergie utilisée. Notions de base:

  • -

    Le coefficient de transmission et la résistance thermique: U (W/m2.K) = 1 / R

  • -

    La conductivité thermique: λ (W/m.K) = e épaisseur de l’isolant) / R : la conductivité dépend fortement de la

densité ou masse volumique de l'isolant. Valeurs Limites Cf. tableau Fascicule Rockwool: les limites sont classées en fonction de l’emplacement sur le bâtiment et en fonction de la zone climatique en France (H1, H2 et H3). Les valeurs principales à respecter sont le coefficient Cep sur la consommation énergétique et la température intérieure conventionnelle Ti.

19

Document info
Document views97
Page views97
Page last viewedMon Dec 05 14:08:50 UTC 2016
Pages44
Paragraphs1039
Words10860

Comments