X hits on this document

Powerpoint document

« Conduites transgressives, cas cliniques et dysfonctionnements familiaux » - page 14 / 31

80 views

0 shares

0 downloads

0 comments

14 / 31

Formation avril 2008 hôpital de Thuir

    2. Sur les types d’organisation familiale à risques violents et incestueux

    Cette famille est dans une organisation :

Modèle n°1 « quand la mère est prépondérante et que le père est exclus »

    Dans ce type de famille la mère occupe une place importante auprès des enfants dont elle est l’interlocutrice principale. Pour cette mère il n’y a pas d’existence d’une pathologie psychiatrique caractérisée et structurée. Elle a grandi dans un système éducatif imprégné de principes religieux, de rigueur morale, qui ont pu faire évoquer chez elle une certaine rigidité psychique. Le père présente une personnalité de structure névrotique, caractérisée par une immaturité et un degré de dépendance affective aux femmes, chez lesquelles il recherche plus une affection maternante que véritablement amoureuse et adulte. Le père davantage à l’extérieur du fait de son investissement professionnel et extra-familial (copains, maîtresse, moments de détente avec consommations de haschisch). Les ressentiments mutuels et les conflits vont s’accumuler comme autant de comptes non soldés. La mère trouvait d’important bénéfices dans cette place. La mère s’investira fortement dans son rôle de mère. Les enfants vont être un moyen pour elle de se consoler de ses insatisfactions conjugales. Un fossé s’est creusé entre le père et la mère encore plus après la séparation et lors des divers placements judiciaires. Le père l’accuse de ne pas lui présenter les enfants à trois reprises or c’est pour les mettre à l’abri d’une menace ou d’un danger. Elle ne réalisait pas que c’était son interprétation propre et basée sur la peur des enfants et non de s’exonérer de la Loi.

Document info
Document views80
Page views80
Page last viewedSun Dec 04 19:34:26 UTC 2016
Pages31
Paragraphs269
Words7577

Comments