X hits on this document

422 views

0 shares

0 downloads

0 comments

142 / 175

GUIDE PRATIQUE D'AUDIT

significative. Un audit comprend l'examen, sur la base de sondages, des documents justifiant les montants et informations contenus dans les états de synthèse. Un audit comprend également une appréciation des principes comptables utilisés, des estimations significatives faites par la Direction Générale (Gérance) ainsi que la présentation générale des comptes. Nous estimons que notre audit fournit un fondement raisonnable à notre opinion.

Opinion sur les états de synthèse

Exposé succinct mais pertinent du contenu de la réserve ; une réserve par paragraphe ; placer les réserves constituant une incertitude ou non chiffrées en premier lieu, suivies des réserves chiffrées. Le chiffrage de chaque réserve doit consister à donner l'impact respectivement sur le résultat net et sur les capitaux propres et assimilés. En cas de plusieurs réserves chiffrées, prévoir un paragraphe supplémentaire indiquant l'effet cumulé des réserves chiffrées.

Exemple 1 - stocks d'ouverture non significatifs : Nous n'avons pas assisté à l'inventaire physique des stocks portés au bilan de l'exercice précédent, pour une valeur de X Dh., cette date précédant notre nomination comme commissaire aux comptes ; de même, les autres procédures d'audit que nous avons effectuées ne nous ont pas permis de vérifier les quantités en stocks à cette date.

A notre avis, à l'exception des situations décrites aux paragraphes …, les états de synthèse cités au premier paragraphe ci-dessus donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du patrimoine et de la situation financière de la société XXX au JJ/MM/AAAA (date de clôture) ainsi que du résultat de ses opérations et de l'évolution de ses flux de trésorerie pour l'exercice clos à cette date, conformément aux principes comptables admis au Maroc.

Exemple 2 - stocks d'ouverture significatifs : Nous n'avons pas assisté à l'inventaire physique des stocks portés au bilan de l'exercice précédent pour une valeur de X Dh., cette date précédant notre nomination comme commissaire aux comptes ; de même, les autres procédures d'audit que nous avons effectuées ne nous ont pas permis de vérifier les quantités en stocks à cette date. Compte tenu de l'importance des stocks eu égard au résultat des opérations de la société pour l'exercice se terminant le JJ/MM/AAAA, nous ne sommes pas en mesure d'exprimer, et nous n'exprimons pas d'opinion sur le résultat de ses opérations et sur les flux de sa trésorerie pour l'exercice clos à cette date.

A notre avis, le bilan cité au premier paragraphe ci-dessus donne, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du patrimoine et de la situation financière de la société XXX au JJ/MM/AAAA (date de clôture) conformément aux principes comptables admis au Maroc.

ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES DU MAROC - document élaboré par Michèle CARTIER LE GUERINEL

PAGE 142/175

Document info
Document views422
Page views422
Page last viewedFri Oct 28 22:08:42 UTC 2016
Pages175
Paragraphs5011
Words43589

Comments