X hits on this document

510 views

0 shares

0 downloads

0 comments

153 / 175

GUIDE PRATIQUE D'AUDIT

  • -

    risque de non continuité de l'exploitation,

  • -

    changements dans les principes, méthodes d'évaluation ou de présentation

par rapport à l'exercice précédent,

  • -

    prise de participation,

  • -

    irrégularité dans la tenue du registre des procès-verbaux du Conseil

d'Administration.

L. RAPPORT GENERAL AVEC RESERVES (ABSENCE D'ETIC)

Conformément à la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale du JJ/MM/AAAA, nous avons procédé à l'audit des états de synthèse de la société XXX clôturés au JJ/MM/AAAA, lesquels comprennent le bilan, le compte de produits et charges, l'état des soldes de gestion, le tableau de financement et l'état des informations complémentaires (ETIC) relatifs à l'exercice clos à cette date. Ces états de synthèse, qui font ressortir un montant de capitaux propres et assimilés totalisant : X Dh. dont un bénéfice net (ou ne perte nette) de : X Dh., sont la responsabilité des organes de gestion de la société. Notre responsabilité consiste à émettre une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit.

Nous avons effectué notre audit selon les normes de la Profession. Ces normes requièrent qu'un tel audit soit planifié et exécuté de manière à obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d'anomalie significative. Un audit comprend l'examen, sur la base de sondages, des documents justifiant les montants et informations contenus dans les états de synthèse. Un audit comprend également une appréciation des principes comptables utilisés, des estimations significatives faites par la Direction Générale (Gérance) ainsi que la présentation générale des comptes. Nous estimons que notre audit fournit un fondement raisonnable à notre opinion.

Opinion sur les états de synthèse

Exposé succinct mais pertinent du contenu de la réserve ; une réserve par paragraphe ; placer les réserves constituant une incertitude ou non chiffrées en premier lieu, suivies des réserves chiffrées. Le chiffrage de chaque réserve doit consister à donner l'impact respectivement sur le résultat net et sur les capitaux propres et assimilés. En cas de plusieurs réserves chiffrées, prévoir un paragraphe supplémentaire indiquant l'effet cumulé des réserves chiffrées.

Exemple : Au cours de notre audit, nous avons constaté que, contrairement aux dispositions du plan comptable général, les comptes annuels présentés par la société ne comportent pas l'état des informations complémentaires (ETIC) indiquant notamment les principes comptables suivis et donnant les

ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES DU MAROC - document élaboré par Michèle CARTIER LE GUERINEL

PAGE 153/175

Document info
Document views510
Page views510
Page last viewedWed Dec 07 14:47:11 UTC 2016
Pages175
Paragraphs5011
Words43589

Comments