X hits on this document

60 views

0 shares

0 downloads

0 comments

25 / 28

568

Thanh H. VUONG

throughout a gênerai mobilization. (A System of conscription affecting every village has existed in Viet Nam from the tenth century.) Every victorious leader understood politics as the key of success.

The inventiveness of the Vietnamese is well known. We are familiar with the use of thousands of bicycles to carry ammunition and supplies to Dien Bien Phu and with the tunnel warfare of the National Liberation Front. Ail this has a précèdent in the Vietnamese past...

Ces précédents et ces constantes forment le contexte historique qui rend signifiantes et significatives les politiques et les alliances du Viet Nam des années 40 aux années 80 où les décolonisations du Viet Nam pourraient céder le pas au colonialisme vietnamien dans sa « poussée vers l'Ouest » à travers la grande ouverture du delta du Mékong jusqu'au delta du Ménam (au Siam), sans le franchissement des chaînes de montagnes de la « cordillère annamitique », barrière géographique et mythique de cette « poussée vers l'Ouest » qui achève cette « longue marche » vers le Sud d'un petit delta à riz au suivant, poussée peu différente du « Drang nach Osten » germanique qui témoigne de la vitalité d'un peuple aux dépens de ses voisins, sans le secours de l'alibi et de la justification d'une quelconque « mission civilisatrice » ou d'autres « développements ».

En d'autres termes, les politiques et les alliances du Viet Nam des années 40 aux années 80 forment une « réponse appropriée » aux contraintes imposées par le contexte historique caractérisé par les colonisations du Viet Nam et le colonialisme vietnamien et par le contexte culturel décrit par Paul Mus comme primauté d'une socialité rampante dans ce foisonnement de villages, comme « une certaine façon de s'entendre ou de se disputer » en ramifications de proche en proche qui résiste à la « constitution de la société de haut en bas » dénommée Sociétation par Mus et qui s'étale en submergeant les voisins. Résistance et étalement sont alors les deux constantes qui caractérisent le contexte culturel du Viet Nam, contexte culturel qui donne sens aux décolonisations du Viet Nam et au colonialisme vietnamien qui, à leur tour, rendent signifiantes et significatives les politiques et les alliances du Viet Nam des années 40 aux années 80. Dans les années 80, les autorités vietnamiennes mettent l'accent sur le Mékong comme « trait d'union ». L'« Anschluss » ne fut-il pas aussi un trait d'union?

Ce millénaire de colonisation chinoise, ce siècle de colonisation française et ce colonialisme vietnamien sont ainsi décrits, d'un trait par Mus:

Malgré l'évident handicap géographique, la France les a saisis dans une situation géographique très forte au moment où, après 1860, date de la prise de Saigon par Rigault de Genouilly, notre intervention a commencé à retentir directement sur leurs destins. Au Nord, face à la Chine, suzerain nominal, ils étaient maîtres d'une frontière que le brigandage ne respectait pas toujours mais du moins ethniquement fermée, à l'exception de certaines infiltrations montagnardes, qui glissaient donc autour de l'habitat vietnamien propre, sis en plaine.

Au Sud, face aux vieux États de civilisation indianisante, Champa et Cam­ bodge, la côte et ses plaines s'étaient progressivement ouvertes, de guerre en guerre, à une irrésistible avance. Militairement, les forces vietnamiennes se

Document info
Document views60
Page views60
Page last viewedWed Dec 07 09:17:30 UTC 2016
Pages28
Paragraphs353
Words14602

Comments