X hits on this document

183 views

0 shares

0 downloads

0 comments

16 / 72

3

l’axe neutre n’est soumis `a aucune contrainte. σb, max est de´termine´e grˆace `a l’e´q. 2 . 1 . D ` e s q u e σ b , m a x a t t e i n t l a l i m i t e d ´ e l a s t i c i t ´ e f y , l a t h ´ e o r i e ´ e l a s t i q u e n e s t p l u applicable. La distribution elasto-plastique des contraintes est attribuable `a Saint- Venant. s

σb =

M b I y h 2

(2.1)

Lorsqu’une rotule plastique s’est compl`etement de´veloppe´e, la moindre charge supple´mentaire entraˆ─▒ne la ruine de la poutre. La plastification totale d’une section transversale n’est pas le seul risque, des probl`emes d’instabilite´s de forme peuvent engendrer un effondrement pre´mature´ de la poutre. Celles-ci sont de 2 natures: le de´versement et le voilement local comme indique´ sur les fig. 2.2 et 2.3.

Figure 2.2. Poutre affecte´e par du voilement local. (a) voilement local dans la semelle basse. (b) distribution des contraintes dans une plaque apr`es voilement local.

Un profile´ en acier est compose´ de plusieurs plaques (i.e. ˆame et semelles). Si l’une d’elles est soumise `a des contraintes longitudinales de compression, un voile- ment local peut survenir causant l’apparition de cloques et une diminution de la rigidite´ de la plaque. Les contraintes longitudinales sont redistribue´es de sorte qu’elles augmentent plus rapidement sur les bords tandis qu’elles diminuent au milieu de la plaque. Cependant le voilement local n’engendre pas une ruine imme´diate, la re´sistance en post-flambement de´pendant des conditions d’appuis aux bords. Par ex- emple, une ˆame de´veloppe une re´sistance en post-flambement plus importante qu’une semelle, la premi`ere e´tant fixe´e sur 4 bords alors que la seconde sur 3.

Document info
Document views183
Page views183
Page last viewedWed Dec 07 11:21:56 UTC 2016
Pages72
Paragraphs1484
Words17613

Comments