X hits on this document

202 views

0 shares

0 downloads

0 comments

20 / 72

7

Figure 2.5. Clauses dans l’EC3 implique´es dans la ve´rification `a la flexion.

fi g . 2 . 6 . C e t t e c l a s s i fi c a t i o n a u n i m p a c t s u r l e m o d u l e d e s e c t i o n W y u t i l i s ´ e d a n s l e calculs ulte´rieurs, par exemple: Wy,el est utilise´ pour une section de Classe 3 ; Weff pour la Classe 4 tient compte uniquement de la section efficace (= section brute `a laquelle une partie a e´te´ retire´e) due au voilement local. s

La re´sistance de la section transversale est ve´rifie´e `a l’aide de la clause EN 1993-1-1(6.2.5) traitant des barres en flexion. La me´thode consiste `a calculer Mc,Rd e t p e u t i n c l u r e l e v o i l e m e n t l o c a l g r ˆ a c e a u m o d u l e d e s e c t i o n W y d ´ e p e n d a n t d e l Classe. Cependant, Mc,Rd ne tient pas compte du De´versement. a

Mc,Rd

=

W y γM0 f y

(2.7)

A v e c W p l : C l a s s e s 1 & 2 , W e l : C l a s s e 3 , W e f f , m i n

: Classe 4.

Peu d’indications sont donne´es dans l’EC3 afin de savoir si le de´versement doit ˆetre ve´rifie´ ou non lors du dimensionnement d’une poutre. S’il le doit, la re´sistance au de´versement Mb,Rd doit ˆetre calcule´e et doit ˆetre supe´rieure au moment de flexion MEd calcule´ `a l’aide d’une analyse structurelle. 4 me´thodes sont de´crites dans l’EC3, ce me´moire couvre les 3 premi`eres, base´es sur un principe plus ou moins similaire. Dans l’e´q. 2.8, χLT est un facteur de re´duction qui de´pend de: un facteur d’imperfection

¯ α L T d ˆ u a u t y p e d e s e c t i o n ; l ´ e l a n c e m e n t r ´ e d u i t λ L T q u i r e q u i e r t l e c a l c u l d e M c r , l e

Document info
Document views202
Page views202
Page last viewedFri Dec 09 22:46:27 UTC 2016
Pages72
Paragraphs1484
Words17613

Comments