X hits on this document

207 views

0 shares

0 downloads

0 comments

22 / 72

9

2.4.1 Classification de la section transversale. Avant de ve´rifier une barre en flexion, une classification de la section est requise aussi bien pour l’EC3 que l’AISC- LRFD. Cette e´tude pre´liminaire e´value les e´ventuels risques de voilement local pour chaque paroi comprime´e que comporte la section `a travers plusieurs cate´gories de comportement qui de´pendent de: la re´sistance e´lastique du mate´riau, le rapport largeur-e´paisseur, la distribution des efforts dans la paroi, et la nature de la paroi (i.e. interne ou en console). Bien que le principe de cette classification soit simi- laire pour les 2 spe´cifications, l’EC3 de´finit 4 classes tandis qu’il en existe 3 pour l’AISC-LRFD (voir fig. 2.6).

´ Figure 2.7. Etendue de chaque classe d’une paroi interne comprime´e d’apr`es l’EC3 et

l’AISC-LRFD.

La fig. 2.7 compare l’e´tendue de chaque classe d’une paroi interne comprime´e (i.e. ˆame) pour l’EC3 et l’AISC-LRFD. Les Classe 1 & 2 e´quivalent `a la cate´gorie Compacte dans les spe´cifications ame´ricaines, tandis que les Classe 3 & 4 sont `a cheval

´ s u r l e s c a t ´ e g o r i e s N o n - C o m p a c t e e t E l a n c ´ e e . L o r s q u e l a r ´ e s i s t a n c e ´ e l a s t i q u e f y a u g -

mente, le risque de voilement local augmente pour des rapports largeur-e´paisseur de l’ˆame de plus en plus bas. Le rapport largeur-e´paisseur utilise´ dans les 2 spe´cifications pour les parois en console (i.e. semelle) est le´g`erement diffe´rent: l’EC3 utilise la dis- tance entre le bout de la semelle et le de´but du filet faisant la transition entre l’ˆame et la semelle tandis que l’AISC-LRFD utilise la moitie´ de la largeur de la semelle. De plus, ce dernier code diffe´rencie les sections soude´es et lamine´s. Enfin, l’EC3 e´value le

Document info
Document views207
Page views207
Page last viewedSat Dec 10 12:03:43 UTC 2016
Pages72
Paragraphs1484
Words17613

Comments