X hits on this document

176 views

0 shares

0 downloads

0 comments

37 / 72

24

´ 3.4 Equivalences et diffe´rences entre les 2 spe´cifications Le tab. 3.1 pre´sente

les param`etres les plus importants utilise´s dans l’AISC-LRFD et l’EC3.

´ Table 3.1. Equivalence des symboˆles

AISC-LRFD

EUROCODE 3

V n Aw ϕ kv v C v

nominal shear strength resistance factor for shear web area web shear coefficient

web plate buckling coefficient

V R γM0 Av χw d k τ

, γM1

design shear resistance partial factors shear area shear buckling factor

shear buckling coefficient

Un re´arrangement des e´q. 3.2 et e´q. 3.6 permet de constater que la formule dans l’AISC-LRFD ve´rifiant la re´sistance au cisaillement sans le champ de tension Vn (no T F A) est tr`es similaire `a celle donne´e par l’EC3 tenant compte de la contribution de l’ˆame Vbw,Rd. Par contre, aucune me´thode n’est indique´e dans l’AISC-LRFD pour la contribution des semelles, tout comme le champ de tension n’est pas couvert dans l’EC3. Il peut ˆetre note´ que les anciennes versions de l’EC3 de´crivent une me´thode tenant compte du champ de tension qui a e´te´ ensuite remplace´e par l’EN 1993-1-5(5).

Table 3.2. Re´sistance nominale au cisaillement vs. Re´sistance au cisaillement

ΦvVn (no T F A) AISC-LRFD = Φ v 0 . 6 F y h t C v

Vbw,Rd

EUROCODE 3 = (1M1) 0.58 fyw hw t χw

not available

Vbf,Rd

ΦvVn (T F A)

not available

Dans le cas d’un profile´ en I disposant de raidisseurs transversaux se´pare´s d’une distance a, la valeur de cisaillement maximale que peut supporter une poutre de´pend principalement des 2 rapports suivants: ( hw/tw) et ( a/hw). L’impact de ces

Document info
Document views176
Page views176
Page last viewedTue Dec 06 00:15:35 UTC 2016
Pages72
Paragraphs1484
Words17613

Comments