X hits on this document

204 views

0 shares

0 downloads

0 comments

40 / 72

27

3.5 Variation de la re´sistance au cisaillement, comparaison des re´sultats

L a 1 ` e r e a n a l y s e c o m p a r e l a v a r i a t i o n d e ϕ v V n e t V R d

en fonction de a/hw

pour 3 e´lancements d’ˆame diffe´rents:

hw/tw = 100 (cas a.), hw/tw = 150 (cas b.), et

hw/tw = 300 (cas c.). Les re´sultats de ces 3 cas sont disponibles l a x e d e s o r d o n n ´ e e s c o r r e s p o n d ` a Φ V n i / V p l , R d ( A I S C - L R F D ) o sur la fig. 3.6 o`u u V R d / V p l , R d ( E C 3 ) .

3.5.1 Variation de V[a/hw]i/Vpl,max, phases principales. Pour toutes les me´thodes, `a l’exception de celle incluant le champ de tension dans l’AISC-LRFD, la variation de la re´sistance au cisaillement est divise´e en 3 phases:

(1) Phase 1, aucune variation de la re´sistance au cisaillement qui correspond `a la re´sistance plastique que peut supporter la section transversale,

(2) Phase 2, diminution rapide de la re´sistance au cisaillement lorsque a/hw augmente. La section transversale est soumise au voilement par cisaillement, sa plas- tification n’est plus atteignable.

(3) Phase 3, variation ne´gligeable de la re´sistance au cisaillement. La section transversale est encore soumise au voilement par cisaillement. Cependant, a/hw a un faible impact sur la variation de la re´sistance au cisaillement.

D’apr`es la fig. 3.6, quelque soit hw/tw, la transition entre les phases 2 et 3 intervient autour de a/hw = 3 pour toutes les me´thodes. Au contraire, la phase 1 ne s’interrompt pas toujours pour le mˆeme a/hw:

[a/hw]AISC, ph.1

,

[a/hw]AISC, ph.1

.

(1) quelque soit hw/tw, [a/hw]EC, ph.1

[a/hw]AISC, ph.1

,

(2) quand hw/tw 0, [a/hw]ph.1

+et [a/hw]EC, ph.1

(3) quand hw/tw +, [a/hw]ph.1

0 et [a/hw]EC, ph.1

Document info
Document views204
Page views204
Page last viewedSat Dec 10 02:12:51 UTC 2016
Pages72
Paragraphs1484
Words17613

Comments