X hits on this document

246 views

0 shares

0 downloads

0 comments

43 / 72

30

G ´ e n ´ e r a l e m e n t , 1 5 h / t f < 3 0 e t f y = 2 5 0 o u 3 5 0 M p a p o u r d e s p r o fi l ´ e s s t a n dards. Ainsi si la re´sistance plastique au cisaillement peut ˆetre atteinte, l’EC3 donnera les re´sultats les moins conservateurs. Cette observation a tendance `a s’inverser d`es lors que la ge´ome´trie de la section transversale est particuli`ere ou que la re´sistance e´lastique est importante. -

3.5.2.2 Phase 2. D`es lors que le voilement par cisaillement apparaˆıt, hw/tw et a/hw ont un impact important sur la variation de la re´sistance au cisaillement. D’autres p a r a m ` e t r e s p e u v e n t ˆ e t r e i m p l i q u ´ e s c o m m e h / t f , f y , b , M b .

Lorsque la paroi de l’ˆame est tr`es e´lance´e (hw/tw 300), l’impact du voilement par cisaillement est d’autant plus important re´duisant conside´rablement la re´sistance au cisaillement pour l’AISC-LRFD et l’EC3. Vn,NO T F A est la me´thode donnant les re´sultats les plus conservateurs dans ce cas.

Au contraire si la paroi de l’ˆame est tr`es compacte (hw/tw 100), le voile- m e n t p a r c i s a i l l e m e n t e s t m o i n s i m p o r t a n t . L e s p a r a m ` e t r e s h / t f e t f y c o n t r i b u e n t ` diminuer ou augmenter l’e´cart entre les re´sistances au cisaillement des me´thodes de l’AISC-LRFD et celles de l’EC3. a

Figure 3.8. Voilement par cisaillement, AISC-LRFD compare´e l’EC3. (a) en fonction d e h / t f e t h w / t w . ( b ) e n f o n c t i o n d e f y e t h w / t w .

Document info
Document views246
Page views246
Page last viewedFri Jan 20 12:59:26 UTC 2017
Pages72
Paragraphs1484
Words17613

Comments