X hits on this document

PDF document

A Global Response to Elder Abuse - page 11 / 149

582 views

0 shares

0 downloads

0 comments

11 / 149

PAGE x

Résumé d’orientation

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre interfacultaire de Gérontologie de l’Université de Genève (CIG-UNIGE), en association avec des institutions de huit pays (Australie, Brésil, Chili, Costa Rica, Kenya, Singapour, Espagne et Suisse) ont formé un programme de recherche conjoint visant à répondre à un problème social de grande importance qui reste cependant ca- ché, celui de la maltraitance des personnes âgées. Cette étude se base sur le travail no- vateur mené par une équipe multidiscipli- naire et interinstitutionnelle de Montréal4.

Les objectifs du projet sont les suivants:

  • Développer et valider un instrument fiable, applicable aux différents contex- tes géographiques et culturels visant à améliorer la sensibilisation des agents de soins primaires de santé à la mal- traitance des personnes âgées.

  • Fournir aux agents de soins primaires de santé les moyens de traiter ce pro- blème grâce à une formation concrète axée sur l’acquisition et la mise au point de stratégies de prévention.

Le projet original s’articule autour du développement et de la validation d’un outil universel de dépistage permettant aux agents de soins primaires de santé de détecter plus facilement la maltraitance et la négligence envers les personnes âgées. Cependant, les experts et les conseillers consultés durant la phase initiale du projet ont souligné la difficulté de mettre en place, lors de soins primaires de santé, un outil de dépistage de la maltraitance des personnes âgées en raison du stress – occasionné par la situation de soins – ressenti tant par les patients que par les professionnels de santé qui ne disposent actuellement pas de stra- tégies de suivi adéquates. Il a été jugé plus opportun de se focaliser sur le développe- ment d’un outil qui aide les professionnels de la santé à mieux prendre conscience de la maltraitance chez les personnes âgées et à les sensibiliser au traitement de cas potentiels d’abus. Par conséquent, l’objectif de l’étude de l’OMS-CIG est de procurer un instrument visant à identifier les cas de

4.

L'équipe est composée de trois chercheurs: Mark Yaffe (Université McGill et Centre Hospitalier de St. Mary), Maxine Lithwick (CSSS René-Cassin), et Christina Wolfson (Université McGill et Sir Mortimer B. Davis Hôpital Général Juif).

Document info
Document views582
Page views582
Page last viewedSat Dec 10 11:19:13 UTC 2016
Pages149
Paragraphs3249
Words43392

Comments