X hits on this document

44 views

0 shares

0 downloads

0 comments

2 / 15

présence et devenir des médicaments dans les eaux usées urbaines, une analyse bibliographique

Occurence and fate of pharmaceutical substances in urban wastewater, a litterature mini-review

AbolghAsem AlighArdAshi1, mArie-Noëlle PoNs2*, olivier Potier2

1Water & Wastewater Engineering Deptarment, Power and Water University of Technology Tehranpars, Hakimief, P.O. Box 16765-1719, Téhéran, Iran 2Laboratoires des Sciences du Génie Chimique-CNRS, Nancy Université, INPL, 1, rue Grandville, BP 20451, 54001 Nancy cedex, France

Reçu le 10 mars 2008, accepté le 7 août 2008

résumé

Depuis quelques années, la présence de substances pharmaceutiques a été observée dans les milieux aquatiques y compris dans l’eau potable. Les principales sources de dispersion de ces composés dans l’environnement sont les stations d’épuration des eaux usées (STEP). Une analyse de la littérature publiée sur le sujet est proposée. Ce sont les analgésiques/anti-inflammatoires, les hypocholestérolémiants, les cytostatiques et les bêta-bloquants qui présentent les concentrations les plus élevées en entrée de station d’épuration. Malgré des rendements d’élimination quelquefois très élevés, les concentrations de ces groupes de médicaments restent non négligeables dans les effluents de stations.

Les antibiotiques forment un des plus importants groupes de médicaments à cause de leur niveau de consommation, de leur fréquence de détection dans les milieux aquatiques et de leur action spécifique sur les bactéries, notamment celle potentiellement néfaste qu’ils peuvent avoir sur les bactéries mises en œuvre dans les systèmes de traitement biologique des eaux résiduaires urbaines. Globalement, la charge en antibiotiques est faible dans les eaux usées urbaines mais elle est forte dans les effluents des hôpitaux. Les rendements d’élimination sont, quant à eux très variables, allant de 0 % pour le nitrothiazole à 95 % pour la tétracycline.

Mots clés : antibiotique, bactérie, élimination, résistance, traitement des eaux usées.

*Auteur pour correspondance :

Téléphone: Télécopie :

33-3-83-17-52-77 33-3-83-17-53-26

Courriel :

marie-noelle.pons@ensic.inpl-nancy.fr

Article publié dans le cadre de l’Année internationale de l’assainissement.

ISSN : 1718-8598

Revue des Sciences de l’Eau 21(4) (2008) 413-426

Document info
Document views44
Page views44
Page last viewedSun Dec 04 04:16:22 UTC 2016
Pages15
Paragraphs526
Words7774

Comments