X hits on this document

57 views

0 shares

0 downloads

0 comments

8 / 15

A. Alighardashi et al. / Revue des Sciences de l’Eau 21(4) (2008) 413-426

419

Figure 5. ordre de grandeur des teneurs des eaux usées en certains antibiotiques. Concentration range of some antibiotics in urban wastewate .

Figure 6. rendement délimination de certains antibiotiques dans les stations de traitement des eaux usées. Elimination yields for some antibiotics in wastewater treatment systems.

plus consommées dans plusieurs pays. Parmi les analgésiques apparaissent plusieurs groupes de médicaments comme les analgésiques centraux morphiniques, les analgésiques centraux non morphiniques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les deux médicaments les plus connus dans ce dernier groupe sont l’acide acétyl-salicylique et l’ibuprofène.

La figure 7, qui a été établie à partir des données disponibles dans CLARA et al. (2004); HALLING-SØRENSEN et al., (1998); HEBERER (2002a, 2002b); JACOBSEN et al. (2004); KÜMMERER (2001); KÜMMERER et al. (1997); PAXÉUS (2003); SCHNEIDER et al. (2004); STEGER-HARTMANN et al. (1997); STRENN et al. (2004); STUMPF et al. (1999); TERNES (1998); TERNES (2001); TERNES et al. (2001); ZWIENER et FRIMMEL (2000); ZWIENER et al. (2001), montre la présence relative de ces groupes par rapport à d’autres médicaments très courants. Les analgésiques et les anti- inflammatoires ont été rassemblés dans une seule catégorie.

L’analyse de ces données a montré que les analgésiques/ anti-inflammatoires (tels que le paracétamol, l’ibuprofène

ou le diclofénac) mais aussi les hypocholestérolémiants (bézafibrate, acide clofibrique, gemfibrozil…), les cytostatiques (cyclophosphamide, ifosfamide…) et les bêta-bloquants (énalapril, métoprolol…) sont les classes thérapeutiques qui présentent les concentrations les plus élevées dans les eaux usées. Bien que les rendements d’épuration soient quelquefois très grands, leurs concentrations dans les effluents des STEP restent non négligeables :

  • en ce qui concerne les analgésiques/anti-inflammatoires, ils sont de l’ordre de 99 % pour l’acide acétyl-salicylique, de 95 % pour l’ibuprofène et de 70 % pour le diclofénac;

  • en ce qui concerne les bêta-bloquants, on atteint 96 % pour le propranolol et 83 % pour le métoprolol;

  • dans la classe des hypocholestérolémiants, le bézafibrate peut être éliminé à 90 %, l’acide clofibrique à 45 % et le gemfibrozil à 46 %. Cependant, certains composés, comme le méprobamate,

le chlorhexidine ou le naproxène ne sont pas biodégradables (HALLING-SØRENSEN et al., 1998).

Document info
Document views57
Page views57
Page last viewedWed Jan 18 20:18:34 UTC 2017
Pages15
Paragraphs526
Words7774

Comments