X hits on this document

16 views

0 shares

0 downloads

0 comments

8 / 10

selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), environ 840 millions de personnes : un chiffre en constante augmentation notamment avec l'explosion démographique mondiale. ».

La Banque mondiale a pour mission de lutter contre la pauvreté en finançant des projets pouvant réduire la misère.

L'Unicef lutte en particulier contre la pauvreté des enfants.

Certaines organisations non gouvernementales luttent également contre la pauvreté : Oxfam, ATD Quart Monde

Formes de pauvreté]

Pauvreté marginale : sans-abri aux États-Unis

Serge Paugam distingue trois formes de pauvreté :

La pauvreté intégrée décrit la situation de pays ou de régions économiquement en retard. Comme la pauvreté est depuis longtemps largement répandue, les pauvres ne sont pas stigmatisés et bénéficient de la solidarité familiale ou de la socialisation par une pratique religieuse qui reste intense. L'économie informelle est particulièrement développée. C'est une pauvreté sans exclusion (ou, plus exactement, l'exclusion suit sa dynamique propre indépendamment de la pauvreté).

La pauvreté marginale correspond à la pauvreté d'une petite partie de la population au sein d'une société prospère. Ces pauvres, considérés comme des « cas sociaux » inadaptés au monde moderne sont fortement stigmatisés.

La pauvreté disqualifiante concerne les sociétés post-industrielles touchées par des difficultés économiques. Les pauvres sont considérés à travers l'image de la chute ou de la déchéance. L'angoisse du chômage et de l'exclusion touche une grande partie de la société.

En appliquant ce modèle aux différents pays d'Europe on peut distinguer plusieurs grandes régions :

Document info
Document views16
Page views16
Page last viewedSat Dec 03 07:48:43 UTC 2016
Pages10
Paragraphs181
Words3804

Comments