X hits on this document

89 views

0 shares

0 downloads

0 comments

33 / 42

ENERTECH

Etudes thermiques

OPAC du grand Lyon

IV.1.3 Evolution de la température de retour

Pour un régime 80/65, pour une température de départ de 80°C, la température de retour devrait être de 65°C. Cette température de retour « théorique » n’est valable qu’en l’absence d’apport interne. S’il existe des apports internes, la température de retour sera plus importante que la théorique. En effet, certains robinets thermostatiques étant fermés, la puissance disponible en chaufferie est trop importante, la température de retour sera par conséquent plus élevée que prévue.

Nous avons vu que la température de départ est d’environ 60°C et non 80°C (température prévue dans le CCTP). Cette différence implique une température de retour plus faible. Pour une même puissance délivrée si le départ est effectué à 65°C au lieu de 80°C, la température de retour sera de 45°C

La figure 4.4 nous montre que la température de retour est la plupart du temps inférieure à la théorique.

ENERTECH

OPAC du Grand Lyon

Température de retour théorique et mesurée en fonction de la température de départ

70

60

Température de retour (°C)

50

40

30

20

10

0

25

35

45

55 Température de départ (°C)

65

75

T° de retour de chauffage théorique

T° de retour de chauffage mesurée

Figure 4.4 : Température de retour théorique et réelle en fonction de la température de départ

La figure 4.5 nous montre sans ambiguïté que la température de retour réelle est inférieure à la théorique. Elle représente le rapport de la température de retour mesurée à la température de retour théorique (calculée en fonction de la température de départ) sans prendre en compte le ralenti de nuit. On voit que ce rapport évolue entre 90% et 100%. Ceci s’explique très probablement par une valeur du débit nominal inférieur à la valeur théorique.

33

Document info
Document views89
Page views89
Page last viewedFri Oct 28 23:34:25 UTC 2016
Pages42
Paragraphs1622
Words12034

Comments