X hits on this document

138 views

0 shares

0 downloads

0 comments

32 / 49

Page 271

Weintraub et al

Syndromes dinsuffisance cardiaque aiguë

271

par lemploi de dispositifs médicaux, et d’évaluer le degré dobservance du patient, le soutien que lui apporte son entourage et la qualité de sa rééducation. Divers facteurs ayant un impact défavorable doivent être recherchés : infections pulmonaires, angor, hypertension artérielle, trouble du rythme cardiaque, non-observance du traitement médicamenteux et/ou des consignes diététiques et autres problèmes médicaux non cardiaques.142144 Chez les patients âgés, les facteurs prédictifs de réhospitalisation sont

lhospitalisation diabète et une

pour IC au créatininémie

cours de lannée supérieure à 2,5

écoulée, le mg/dl.127,145

La prise de poids après la sortie prédictive dhospitalisation pour SICA.146 Lorsquun patient doit son IC, cela peut, en outre, signifier ment traité lors de sa précédente SICA.147,148

dhôpital est également un nouvel épisode de être réhospitalisé pour quil na pas été correcte- hospitalisation pour un

Prise en charge multidisciplinaire de linsuffisance cardiaque

Nécessité dune expérience approfondie de l’éducation des patients et de la prévention des récidives : rôle du personnel infirmier spécialisé, des diététiciennes et des pharmaciens Les diététiciennes, les pharmaciens, les infirmiers et infirmières de base, de catégorie spécialisée et praticien(ne)s [NdT : ces deux dernières qualifications, respectivement désignées en anglais par advanced practice nurse et nurse practitioner, sont spécifiques aux Etats-Unis et au Canada] jouent tous un rôle clé dans la sensibilisation des patients insuffisants cardiaques hospitalisés et de leurs proches à limportance de ladhésion au traitement médicamenteux, de la restriction hydrosodée, de larrêt du tabac et des soins

auto-administrés.149152 débute dans le SAU,153

L’éducation du patient hospitalisé car cest là que sa « réceptivité » est

peut-être la plus élevée,154 et doit être poursuivie jusqu’à sa sortie dhôpital.152 Bien quelle ait été engagée dans le cadre dune hospitalisation, cette démarche d’éducation et de conseil doit également être mise en application lors des consultations de suivi du patient. Les indicateurs de perfor- mance de la Joint Commission (commission paritaire) stipulent que, avant de quitter lhôpital pour rentrer chez lui, tout patient insuffisant cardiaque doit recevoir des instructions écrites complètes ou tout autre matériel éducatif décrivant le niveau dactivité physique à observer, le régime alimentaire, les médicaments quil y a lieu de prendre, les consultations de suivi, le contrôle du poids corporel ainsi que ce quil convient de faire en cas daggravation des symptômes.155 Bien quelle soit obligatoire, la délivrance de telles informations à la sortie dhôpital ne semble pas pouvoir remplacer lenseignement des gestes et des comportements que le patient doit être à même

deffectuer pour prendre en charge sa maladie,156 essentiel à loptimisation du pronostic clinique.157

ce qui est

Les personnes impliquées dans ce rôle d’éducation doivent activement encourager les patients, leurs proches et ceux qui assurent les soins primaires à reconnaître et pallier tout ce qui fait obstacle à une bonne prise en charge du patient par lui-même, comme, par exemple, un manque de motivation, un

protocole médicamenteux complexe, un trouble cognitif, des conditions socio-économiques médiocres, un faible niveau dinstruction ou un soutien familial et social insuffisant,157,158 cela afin de favoriser lauto-administration des soins et de réduire le risque de récidive.152 A cette fin, le personnel infirmier de catégorie spécialisée (ICS), intégré à une équipe multidisciplinaire, se doit de promouvoir des soins intégrés fondés sur les preuves qui prennent en compte la famille, lenvironnement et la manière dont le patient réagit à la santé et à la maladie.159 Les approches opérées par les ICS pour améliorer la part prise par le patient insuffisant cardiaque dans ladministration de ses soins au cours de son hospitalisa- tion consistent à lui rendre visite quotidiennement, à évaluer la connaissance que lui-même et ses proches ont de sa maladie, à collaborer avec l’équipe soignante et la famille et à évaluer les capacités et les méthodes dapprentissage.160,161 Lorsquelle est couplée à des interventions de lICS visant à faciliter la planification de la sortie et la continuité des soins au domicile du patient, cette série de mesures permet de programmer une sortie dhôpital dans des conditions optimales, améliore la relation patient-soignant et diminue le taux de réhospitalisation, les coûts moyens et les complications ultérieures.160,161

Comment faire évoluer les conceptions : aspects à privilégier dans les futures recherches

Concevoir de nouveaux instruments diagnostiques Lavènement du dosage des peptides natriurétiques a bouleversé lapproche diagnostique des SICA, car il a introduit de lobjectivité à ce qui, jusqualors, n’était quune

démarche empirique.28,31

Néanmoins, ces marqueurs bio-

logiques présentent certaines limites. Etant donné quils sont libérés en réponse à toute forme de stress des cardiomyocytes quelle quen soit la cause sous-jacente, ils ne possèdent pas la spécificité requise pour pouvoir être considérés comme des indicateurs absolus de lexistence dun SICA, même lorsque leurs concentrations sériques dépassent les seuils diag- nostiques établis. Les taux décelables varient fortement selon

l’âge,162 rénale39,165 le sexe,163 la morphologie du sujet,164 la fonction et le caractère plus ou moins brutal de lapparition

des symptômes,166 ce qui est source derreurs de diagnostic et, dans les études cliniques, dun biais de classification. Certains auteurs ont récemment suggéré quil serait possible daugmenter lutilité des peptides natriurétiques en considé- rant les valeurs mesurées comme des variables continues plutôt que discontinues167 ; lamélioration apportée par cette approche demande toutefois à être validée de manière indépendante.168,169

Une des priorités demeure la recherche dinstruments supplémentaires à même daméliorer lexactitude diagnostique chez les patients présentant une dyspnée dénuée de spécificité et une suspicion de SICA. Une grande partie des efforts déployés dans ce sens a porté sur lidentification de nouveaux biomarqueurs sériques permettant d’évaluer lactivité des neuromédiateurs, linflammation systémique, la composition de la matrice extracellulaire, le stress oxydatif et métabolique au niveau infracellulaire ou les lésions aiguës cardiaques et rénales. Toutefois, à la différence des peptides natriurétiques,

14:01:09:06:11

Page 271

Document info
Document views138
Page views138
Page last viewedThu Dec 08 01:18:55 UTC 2016
Pages49
Paragraphs1916
Words46879

Comments