X hits on this document

1406 views

0 shares

0 downloads

0 comments

307 / 529

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
427
428
429
430
431
432
433
434
435
436
437
438
439
440
441
442
443
444
445
446
447
448
449
450
451
452
453
454
455
456
457
458
459
460
461
462
463
464
465
466
467
468
469
470
471
472
473
474
475
476
477
478
479
480
481
482
483
484
485
486
487
488
489
490
491
492
493
494
495
496
497
498
499
500
501
502
503
504
505
506
507
508
509
510
511
512
513
514
515
516
517
518
519
520
521
522
523
524
525
526
527
528
529

- 318 -

Le tableau de Saint-Germain-en-Laye est de grandes dimensions. Au-dessous des pieds du Sauveur, on lit la devise si chère aux Filles de la Charité : "La Charité de Jésus-Christ nous presse." Plus bas, ces paroles de saint Jean : "Dieu est charité, et qui demeure en charité demeure en Dieu et Dieu en lui." Sous la main droite du Sauveur, un prêtre, assisté d'un enfant de choeur, qui tient une torche allumée, donne la communion à une malade, tandis que quatre Soeurs de la Charité prient au pied du lit, agenouillées et les mains jointes. Sous la main gauche, cinq femmes entourent une malade couchée et l'une d'elles lui donne à manger. Plus bas, une Soeur porte une soucoupe à la bouche d'une autre malade étendue sur un grabat. Tout en haut, de chaque côté, deux anges, dont l'un tient une grande banderole. Sur celle de gauche sont écrits les mots : "Venez, les bien aymez de mon Père, possédez le royaume qui vous a esté préparé dès le commencement du monde." Sur

Marillac et le Sacré-Coeur dans le Bulletin de Saint-Vincent-de-Paul, 15 juin 1900, p. 171-172.) L'un de ces derniers tableaux au bas duquel se lit l'inscription : "Ce tableau a été peint par Mlle Le Gras, notre honoré Mère et institutrice", représente simplement le Sacré-Coeur de Jésus. Sur l'autre, un Sauveur semblable au précédent, mais le coeur en moins ; au-dessus de la tête les mots : Deus charitas est ; à droite un prêtre assisté d'un enfant de choeur, donne la communion à une Fille de la Charité malade ; à gauche, également coiffée de sa cornette, une autre Fille de la Charité, debout, tient un verre à la main.

Il a fallu beaucoup de bonne volonté pour voir dans le Sacré-Coeur attribué à Louise de Marillac un tableau de confrérie ; rien de plus arbitraire.

Il ne nous semble pas que le huitième tableau ait été destiné à une confrérie, mais plutôt à une maison de Fille de la Charité car il n'est question que d'elles là dedans. La cornette indique une époque postérieure à 1685.

Le tableau de Bouilly n'existe plus, ou plutôt la toile a été grattée par un curé peintre, qui a remplacé le "Seigneur de la Charité" par une Vierge. L'abbé Prévost nous en donne la description suivante (Saint Vincent de Paul et ses institutions en Champagne méridionale. Bar-sur-Seine, 1928, in-8°, p. 237) :" Au milieu, Notre-Seigneur, les bras étendus ; à droite, en bas, une femme malade était au lit, assise sur son séant ; une religieuse lui soutenait   la tête ; une grande dame ayant un vase dans la main gauche lui présentait de la main droite une cuillerée de nourriture ou une potion ; trois autres femmes étaient placées autour du lit ; l'une d'elles, qui semblait une religieuse, tenait un assez grand vase en forme d'amphore à large panse. Au-dessous de cette scène, une autre femme donnait à boire dans une soucoupe à un malheureux étendu sur la terre. En face, à gauche, un malade au lit recevait le saint viatique des mains d'un prêtre vêtu d'un surplis à larges manches et d'une étole, et accompagné d'un clerc, portant un cierge. Au pied du lit, un homme et trois femmes étaient à genoux."

307

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
427
428
429
430
431
432
433
434
435
436
437
438
439
440
441
442
443
444
445
446
447
448
449
450
451
452
453
454
455
456
457
458
459
460
461
462
463
464
465
466
467
468
469
470
471
472
473
474
475
476
477
478
479
480
481
482
483
484
485
486
487
488
489
490
491
492
493
494
495
496
497
498
499
500
501
502
503
504
505
506
507
508
509
510
511
512
513
514
515
516
517
518
519
520
521
522
523
524
525
526
527
528
529
Document info
Document views1406
Page views1411
Page last viewedWed Dec 07 20:58:01 UTC 2016
Pages529
Paragraphs4539
Words171680

Comments