X hits on this document

Word document

Compagnies Low Cost et compagnies traditionnelles en Europe : qui va gagner ? - page 26 / 88

450 views

0 shares

0 downloads

0 comments

26 / 88

2005, les Low Cost ont bénéficié de l’amélioration globale des performances du secteur aérien. Il n’y a plus d’incidents conjoncturels comme le SRAS ; on assiste à une reprise des échanges et des investissements qui est propice à l’accélération des échanges de passagers. Même si l’amélioration a été plus visible au niveau des vols longs courriers (segment où les Low Cost n’opèrent pas), les compagnies Low Cost tirent profit de leur prix bas, qui séduisent un nombre croissant de voyageurs. En 2004, trois compagnies Low Cost apparaissaient dans le classement des dix premières compagnies en Europe, Ryanair, Easyjet et Air berlin, dont deux parmi les quatre premières !

Classement des 10 premières compagnies européennes en 2003-04

Source : présentation Easyjet 2005, AEA, airline reports

Ainsi, la croissance annuelle des compagnies Low Cost est aujourd’hui de 19% ; elles représentent donc un quart du marché européen 15 ans à peine après l’implantation du modèle en Europe ! Jusqu’où ira cette progression ? La courbe de l’évolution de la part de marché des Low Cost (voir précédemment) nous en donne une idée, mais les pronostics sont

Document info
Document views450
Page views450
Page last viewedSat Dec 10 12:45:23 UTC 2016
Pages88
Paragraphs1313
Words20402

Comments