X hits on this document

Word document

Compagnies Low Cost et compagnies traditionnelles en Europe : qui va gagner ? - page 29 / 88

406 views

0 shares

0 downloads

0 comments

29 / 88

leur pouvoir d’achat est plus faible que le reste de l’Europe et que le facteur prix a donc une grande importance. Ainsi, en 2005, on dénombrait plus d’une cinquantaine de compagnies "low cost" en Europe : Air Berlin, Air Scotland, Basiq Air, BMI Baby, EasyJet, German Wings, Germania, Iceland Express, Jet 2, MyTravelLite, Ryanair, Sky Europe, Sterling European, Virgin Expres, Volareweb… Les deux plus grosses restent Ryanair et Easyjet, mais d’autres compagnies comme Air Berlin arrivent à atteindre 8% de parts de marché avec 11 millions de passagers en 2004. Désormais, Ryanair et Easyjet se partagent 42% du trafic Low Cost avec respectivement 23 et 20,3 millions de passagers.

54 compagnies se partagent le marché du Low Cost en Janvier 2005

Source : OAG, Janvier 2005

Parmi ces nombreuses compagnies Low Cost, certaines n’ont pas résisté à la forte concurrence du secteur et on assiste aujourd’hui à un type d’évolution très rapide. Il y a des disparitions (Ciao Fly, Goodjet, Air Lib, Aeris Express) mais également des créations ou conversions (Ciao Fly, Goodjet, Air Lib, Aeris Express). Le marché n’a pas encore atteint sa maturité, il est encore dans une phase instable de construction. Un manager de Virgin express nous avouait

Document info
Document views406
Page views406
Page last viewedMon Dec 05 14:43:09 UTC 2016
Pages88
Paragraphs1313
Words20402

Comments