X hits on this document

Word document

Compagnies Low Cost et compagnies traditionnelles en Europe : qui va gagner ? - page 55 / 88

410 views

0 shares

0 downloads

0 comments

55 / 88

Premièrement, nous remarquons que les différences de prix sont conséquentes et que la compagnie Low Cost Ryanair propose des billets en général dix fois moins cher que ceux d’Air France.

Deuxièmement, il est visible que le yield management de la compagnie Low Cost est moins élaboré que celui d’Air France. Les variations chez Air France vont du simple au quadruple avec 11 changements de tarifs en moins d’un mois, ce qui représente une réévaluation du prix tous les 2 jours. Chez Ryanair, le prix va du simple au sextuple, mais cela apparaît moins surprenant car le billet le plus cher (79,99€) reste moins cher que le billet le moins coûteux d’Air France. Ryanair affiche 5 prix différents durant la période, ce qui revient à une réévaluation du prix tous les 4-5 jours. Il est également intéressant de noter que le prix chez Ryanair ne fait qu’augmenter alors qu’il y a un pic du prix chez Air France une semaine avant le départ qui redescend par la suite pour finalement remonter la veille du départ. Ceci témoigne de la grande réactivité d’Air France en terme de pricing et de l’efficacité de l’équipe du Revenue Management.

Enfin, notons que Ryanair a écoulé la totalité de ses billets sur les deux vols quotidiens plus d’une semaine avant le départ, remplissant ainsi son objectif d’un taux de remplissage à 100%. Air France, quant à elle, a rempli toutes les réservations de deux vols sur les trois qu’elle propose. Malheureusement, on ne peut savoir par cette étude si Air France remplit son objectif de vente de la totalité de ses places  « classe affaires ».

3.2.4 Conclusion sur le yield management

Cette étude nous a montré que le yield management était un point clé de la réussite d’une compagnie. Face à l’émergence des compagnies Low Cost et de leur prix bas, les compagnies classiques se doivent d’être très réactives dans leur propositions tarifaires et d’analyser le marché en permanence afin de trouver le juste positionnement qui leur permettra de vendre un maximum de billet à un prix avantageux pour elles, mais également avantageux pour les clients. L’organisation de l’équipe Revenue Management d’Air France semble être en mesure de relever ce défi avec ses 210 collaborateurs. Cela a été démontré par notre étude de prix. Ainsi, un des moyens de riposte des compagnies classiques est la rapide adaptation aux tendances du marché, chaque marché étant ici une liaison où plusieurs compagnies opèrent. Le yield management justifie cette vision très segmentée du marché du ciel en Europe. Pour conserver

Document info
Document views410
Page views410
Page last viewedTue Dec 06 08:43:49 UTC 2016
Pages88
Paragraphs1313
Words20402

Comments