X hits on this document

Word document

Compagnies Low Cost et compagnies traditionnelles en Europe : qui va gagner ? - page 64 / 88

455 views

0 shares

0 downloads

0 comments

64 / 88

3.5 Les alliances

3.5.1 Les grandes alliances

Nous l’avons vu précédemment, les compagnies régulières s’organisent en alliance pour être plus fortes, face aux compagnies Low Cost notamment. Aujourd’hui, on compte une quarantaine de compagnies appartenant à l’une ou l’autre des trois grandes alliances, Star Alliance, One World ou Sky Team.

3.5.2 Les alliances compagnies traditionnelles-compagnies Low Cost

Air France, qui pourtant a toujours affiché une attitude distante à l’égard des compagnies Low Cost, s’est alliée à GOL, la low Cost brésilienne, en été 2005. L’accord signé concerne les vols à partir de Rio de Janeiro, car la compagnie Low Cost est la mieux placée dans ce créneau. Air France a même passé un autre accord avec une compagnie régulière brésilienne, TAM, pour Sao Paolo. Le but de telles alliances pour Air France est d’accroître ses parts de marché sur ce secteur en pleine expansion. Une autre raison pour ces deux accords a été que la compagnie allemande Lufthansa et la compagnie italienne Alitalia avaient décidé d’abandonner leurs vols vers Rio de Janeiro, en raison de la crise économique qui avait frappé le pays en 2003. Il était donc d’autant plus attirant pour Air France de profiter du marché touristique en plein boom et du fait que les Brésiliens, bénéficiant d’un real fort, voyagent d’avantage. Cette stratégie d’Air France s’est montré payante car la compagnie a nettement augmenté son chiffre d’affaire vers Rio et Sao Paolo, cette seconde destination attirant une très large clientèle de businessmen.

Air France, satisfaite de ces accords, est même en faveur de l’entrée dans Sky Team de ces deux compagnies, afin de faire face à la concurrence de Star Alliance.

L’entrée d’une compagnie Low Cost au sein de Sky Team serait une première, et montre dans un certain sens que la rivalité compagnie classique/compagnies traditionnelles n’est pas un conflit de deux modèles incompatibles, mais bien une concurrence comme une autre qui peut s’effacer devant des logiques de marché.

3.5.3 Alliance de compagnies Low Cost

En Janvier 2004 a été créée, pour la première fois, une association réunissant dix des plus grandes compagnies Low Cost européennes. Ce lobby, répondant au nom de ELFAA (European Low Fares Airline Association) a soutenu dès sa fondation le combat de Ryanair, un

Document info
Document views455
Page views455
Page last viewedSat Dec 10 15:08:32 UTC 2016
Pages88
Paragraphs1313
Words20402

Comments