X hits on this document

67 views

0 shares

0 downloads

0 comments

20 / 26

Fin 2009, il existe 141 BONI. En principe, il s'agit de structures pérennes, contrairement à celles qu'il y avait, sous l’égide du conseil électoral provisoire, à l’occasion des élections de 2006.

Néanmoins, le BONI est rarement doté d'un local proprement dit : il est souvent hébergé de manière précaire au sein de la mairie ou, parfois, d'un ancien bureau de vote, d'un tribunal de paix couplé avec le BECI, de commissariats ou d'autres structures relevant de la puissance publique (poste, DGI...).

Jusqu'à présent financés par les bailleurs internationaux (y compris le personnel), les BONI ne figurent pas au budget national, ce qui pose problème pour leur financement futur.

→ Document : liste des bureaux de l’office national de l’identification (BONI)

II. Création de la carte d’identification nationale

La carte d’identification nationale (CIN) remplace la carte d'identification fiscale (NIF) dont la production a cessé en 2005. La CIN est donc la première et principale pièce d’identité en Haïti nécessaire pour toute démarche auprès de l’administration haïtienne et permettant notamment de voter. Elle est obligatoire pour tout Haïtien à partir de l'âge de 18 ans (art. 3).

La première délivrance de la CIN est gratuite (art. 3). Son renouvellement sera payant et pourrait coûter 500 gourdes.

Elle est valable 10 ans et doit être renouvelée à la date anniversaire de son titulaire au cours de la dixième année de validité, ainsi qu'après tout changement de situation (art. 3).

La CIN mentionne les éléments suivants (art. 4) :

  • -

    le nom ;

  • -

    le nom d'épouse de la femme mariée ;

  • -

    le ou les prénoms ;

  • -

    la date de naissance ;

  • -

    le sexe ;

  • -

    le lieu de naissance ;

  • -

    le statut matrimonial ;

  • -

    le numéro d'identification nationale ;

  • -

    la photographie numérique du titulaire ;

  • -

    les empreintes digitales numérisées ;

  • -

    la signature numérisée du titulaire.

Le port de la CIN est obligatoire pour tout majeur. Ne pas la porter est une infraction pénale punie d’une amende de 500 gourdes (art. 27).

20

Document info
Document views67
Page views67
Page last viewedThu Dec 08 16:36:38 UTC 2016
Pages26
Paragraphs548
Words8067

Comments