X hits on this document

19 views

0 shares

0 downloads

0 comments

3 / 4

Les quartiers centraux d’affaires

Ces neuf communes accueillent 503 000 salariés, soit 9,5 % de l’effectif régional, et un parc de bureaux important : 6,6 millions de m², soit 14 % du parc régional8. Le taux d’emploi y est élevé avec 1,58 emploi par actif résident, contre 0,94 en Ile-de-France9. Le profil social des emplois est homogène : les cadres représentent 44 % des effectifs salariés soit 15 % des cadres travaillant dans la région. Les 10 principaux établissements marchands y regroupent, à eux seuls, plus de 50 000 salariés, et le pôle d’emplois accueille 134 établissements de plus de 500 salariés, soit 20 % du total francilien. A cette échelle, l’activité relève de secteurs diversifiés du fait de la relative variété des situations communales. Courbevoie, Puteaux et Nanterre abritent le quartier de La Défense/Seine Arche, qui représente 76 % de l’emploi sur Puteaux, 58 % sur Courbevoie, 34 % sur Nanterre. Ces communes sont orientées vers les services à la production, Nanterre se démarquant par l’importance de l’administra- tion publique (préfecture, conseil général, CPAM, université). Neuilly- sur-Seine et Levallois-Perret font la transition vers le QCA parisien et les services aux entreprises y sont bien représentés (avec Ernst & Young, 1 100 salariés, ou Aspirotechnique, 1 800 salariés). Des activités plus spécifiques sont présentes comme l’édition (Hachette Filipacchi à Levallois) ou les parfums et cosmétiques (Chanel, Yves Saint Lau- rent, Clarins à Neuilly). Suresnes et Rueil-Malmaison hébergent les sièges sociaux de Dassault, Novartis, Unilever. L’administration d’en- treprise emploie plus de 7 000 salariés, l’industrie pharmaceutique 3 900 (1/8e des salariés franciliens du secteur). Colombes et La Garenne- Colombes dans sa continuité géographique, moins liées dans leur en- semble au pôle d’affaires, ont un profil plus orienté vers la production. Les technologies à haute valeur ajoutée sont très présentes à Colombes (Tha- les, Snecma, Alcatel). La Garenne-Colombes accueille les 3 000 salariés du centre technique de Peugeot (recherche et développement dont CAO).

Le QCA et le pôle d’emploi de La Défense ont un statut international et sont en relation étroite et permanente (bibliographie 15). Ensemble,

ils représentent plus de la moitié des effectifs régionaux dans l’assurance, l’intermédiation fi- nancière, les services professionnels, les auxiliai- res financiers et d’assurance, et plus du tiers pour l’industrie pharmaceutique, les activités informati- ques, l’administration d’entreprise. Le QCA et La Défense paraissent également complémentaires : le QCA parisien se distingue par une spécialisation plus poussée vers les services professionnels (activités comptables, juridiques, de conseil) et une forte pré- sence de commerces, hôtels et restaurants qui contri- buent à son attractivité ; le quartier de La Défense est plutôt spécialisé dans l’intermédiation financière, l’assurance, les télécommunications, les activités in- formatiques, l’administration d’entreprise.

Les autres pôles d’emplois tertiaires identifiés sont bien moins denses que le QCA parisien et La Défense.

Le Front de Seine Val de Seine couvre une partie des 15e et 16e arrondissements et se pro- longe jusqu’à Issy-les-Moulineaux et Boulogne- Billancourt. Dans sa partie parisienne (le Front de Seine), ce pôle accueille 32 600 emplois (soit 279 salariés à l’hectare). Il est plutôt doté d’activi- tés liées aux services collectifs, sociaux et person- nels. En particulier, les activités de radio et télévision emploient 26 % des salariés du péri- mètre et 67 % des emplois de cette branche présents dans la capitale. Parmi les établissements les plus importants, figurent Radio France, France 2 et France 3. La ville d’Issy-les- Moulineaux a favorisé

Banques

39 800

8,5 %

69,2 %

BNP Paribas

386

Gestion de portefeuilles

7 000

1,5 %

74,1 %

Oddo et CIE

582

Réassurance

1 100

0,2 %

75,5 %

Caisse Centrale de réassurance

620

Administration de marchés financiers

770

0,2 %

99,6 %

Euronext Paris SA

1 085

Organismes de placement en valeurs mobilières

4 400

1,0 %

64,3 %

Natexis Bleichroeder SA, Rothschild

544

Hôtels et restaurants

43 200

9,2 %

33,5 %

Industrie textile et habillement

5 900

1,3 %

48,6 %

Les principales spécificités du quartier central d'affaire parisien (QCA)

Secteur d'activité

Effectif salarié

Immobilier, location, services aux entreprises Dont services aux entreprises Conseil pour les affaires et la gestion

138 300

22 900

4,9 %

55,1 %

Centrapel, The Boston Consulting Group and CIE

305

2,6 % 1,3 % 1,7 % 3,3 %

61,4 % 40,8 % 36,2 % 46,3 %

Clifford Chance Europe LLP Publicis Conseil Groupama Logistique Peugeot Citroën SA, Groupe Danone

442 190 176 157

18,3 %

57,3 %

332

8Source : ORIE-Dreif, estimation du parc de bureau 2006. 9Source : Insee RP 2006.

66

Décembre 2009 - GÉOGRAPHIE DE L’EMPLOI 2006 EN ILE-DE-FRANCE

Source : Insee, CLAP au 31 décembre 2006

Activités juridiques Agences, conseil en publicité Services annexes à la production Administration d'entreprises

12 100 6 100 8 000 15 300

Activités financières Dont activités financières

85 500

& CIE

Chanel, Givenchy, Christian Lacroix, Nina Ricci

195

325

Poids

de l'activité dans le total

des emplois du QCA

Poids

de l'emploi QCA du secteur

dans Paris

29,6 %

35,9 %

142

Grand Hôtel Intercontinental,George V,

Principaux établissements

Indice de spécificité régional

Concorde

Plaza Athénée, Lafayette

Ritz,

Document info
Document views19
Page views19
Page last viewedSat Nov 26 14:50:31 UTC 2016
Pages4
Paragraphs369
Words3416

Comments