X hits on this document

231 views

0 shares

0 downloads

0 comments

14 / 67

B Capital humain, risques, conformité : trois fonctions clés pour préparer l’avenir

La formation au service du développement des compétences

La formation représente une composante essentielle de la politique du Capital Humain avec pour objectif de renforcer et d’élargir les capacités professionnelles des salariés. Elle représente un moyen privilégié de valoriser les ressources humaines dans l’entreprise.

La stratégie de formation mise en place au sein du groupe Attijariwafa bank vise à accompagner les collaborateurs dans la réalisation de leurs objectifs professionnels et personnels.

Dans cette optique, la politique de formation tient compte de trois facteurs :

  • la perception de la formation comme un moyen d’améliorer l’efficacité, et d’accompagner la mobilité et la promotion des collaborateurs ;

  • la nécessité d’un accès accru et plus fréquent à des actions de formation en tenant compte des aspirations des collaborateurs ;

  • le renouvellement continu des formes et modalités de la formation.

Répartition des effectifs par catégorie - 2006 - banque

2 853 2 053

51

Employés Cadres

Gradés

Dans ce cadre, l’année 2006 a été marquée par le lancement d’une structure de formation d’envergure : « l’Académie Attijariwafa bank ». Construite autour du principe d’une “formation métier”, cette académie, qui démarrera ses activités durant l’année 2007, a pour mission l’intégration des nouvelles recrues, le perfectionnement des compétences du groupe et le développement de ses hauts potentiels. Elle fait de la spécialisation des collaborateurs sa priorité et propose dans une première étape 11 cursus de formation dédiés aux métiers de la Banque des Particuliers et Professionnels et la Banque de l’Entreprise. Les premiers visent en priorité, l’accompagnement du développement du réseau BPP pour l’année 2007, et les seconds ont pour objectif l’affinement des compétences de la BE.

Il s’agira à cet effet de former des directeurs d’agences, des chargés de relations, des chargés de clientèle, des directeurs de centres d’affaires, des responsables portefeuille entreprise, des analystes, etc ; soit l’ensemble des profils des deux pôles. La durée de la formation va de 3,5 semaines pour les conseillers commerciaux de la BPP pour atteindre 10 semaines pour les directeurs des centres d’affaires. Les modules de formation proposés dans le cadre de ces cursus métiers couvrent le management des ressources humaines, la négociation commerciale, la déontologie, la lutte anti-blanchiment et l’ensemble des techniques bancaires et réglementaires concernant tous les métiers ; en passant par la gestion du risque crédit, le financement de projets, le contrôle interne, les applications informatiques métiers, les formations produits, etc.

L’Académie prévoit un second pôle (en cours de conception) qui viendra offrir des cycles de formation à la carte et des conférences animées par des intervenants internationaux et nationaux. Ce pôle, essentiellement au service de la mobilité interne, vise à affiner les aptitudes techniques et à développer le portefeuille de compétences managériales des cadres juniors et seniors. Une centaine de collaborateurs bénéficieront de cette formation en 2007.

Banque – évolution des effectifs 2005/2006

3 179

3 397

1 436

1 560

2005

2006

Une démarche d’évaluation est prévue à la fin de chaque cursus, couronné par la remise d’un certificat habilitant son titulaire à exercer la fonction cible.

Siège

Réseau

Siège

Réseau

Effectif groupe

4 957 4 615

1 745

1 574

1 502

1 360

2005

2006

+7,4%

2005

2006

+10,8%

2005

2006

+10,4%

Banque

Réseau extérieur

Filiales

Une communication interne fédératrice

2006 a été un exercice placé sous le signe de l’innovation et du développement des synergies groupe, pendant lequel la communication interne a élargi son champ d’intervention pour intégrer les dimensions de conseil, d’accompagnement et d’appui opérationnel aux différentes entités du groupe.

Ainsi, la convention des cadres organisée en mai 2006 a rassemblé plus de 2000 collaborateurs du groupe pour le lancement du plan stratégique «Izdihar 2010». Evènement phare de l’année qui a permis de fédérer l’ensemble de l’encadrement du groupe autour d’un plan stratégique ambitieux visant à faire d’Attijariwafa bank un acteur régional incontournable.

L’année a également été marquée par l’organisation, en novembre 2006, d’une opération de « team building » au profit de près de 150 cadres dirigeants du groupe pour

consolider les fondamentaux d’une équipe dirigeante solide et resserrer encore plus les liens entre ses membres.

Par ailleurs, l’effort de communication thématique s’est poursuivi avec la publication de supports didactiques spécialisés (Guide de l’assurance maladie, Guide des Métiers ...) ainsi que le lancement de plusieurs campagnes de communication interne, notamment autour de la procédure d’«accès sécurisé » et de la création de l’agence « Casa Izdihar 2010 », exclusivement dédiée aux collaborateurs de la banque.

Sur la e-communication, un relifting complet a été réalisé sur le site intranet «Ribatkoum» avec la naissance de plusieurs volets nouveaux : un espace «RH» interactif, un espace mobilité interne et la mise en place d’une vidéothèque virtuelle. L’année 2006 a également vu le lancement du magazine interne d’information on-line «Jarida», conçu sur le modèle d’un journal Web.

Rapport annuel 2006

27

Document info
Document views231
Page views231
Page last viewedSat Dec 10 18:38:37 UTC 2016
Pages67
Paragraphs7082
Words50576

Comments