X hits on this document

249 views

0 shares

0 downloads

0 comments

28 / 67

2 Activité 2006, un nouvel élan

Capital Markets

Organisé autour de quatre activités, à savoir le Change (dérivés et matières premières) le Trading Change (dérivés et matières premières) le Taux (trading, intermédiation, dérivés et dette privée) et la Structuration, le Capital Markets a réalisé durant l’année 2006 un gain de sept points de part de marché sur le volume commercial, confirmant ainsi sa position de premier market maker aussi bien sur les principales devises cotées par Bank Al Maghrib que sur les produits dérivés de change.

En 2006, l’activité change a enregistré une forte croissance en terme de résultat à 259 millions de dirhams (+43%), ainsi qu’en terme de volume global, à 372 milliards de dirhams (+96%). Cette avancée repose sur une expertise de plus en plus pointue sur le trading et une organisation commerciale efficiente.

Les équipes du Capital Markets ont également consolidé leur position d’acteur de référence incontournable pour les couvertures des risques matières premières que ce soit pour les produits énergie, métaux ou grains et oléagineux.

Par ailleurs, l’équipe Structuration a conforté son positionnement en tant que leader sur le marché des produits structurés de couverture et de placement, avec un résultat de 21 millions de dirhams contre 17 millions de dirhams en 2005.

Sur ces différents marchés, le Capital Markets a réalisé plusieurs opérations stratégiques et importantes à la fois en terme de taille et en terme d’ingénierie financière.

Avec une part de marché de 24% en 2006, le Capital Markets a su renforcer sa position de leader en tant qu’Intermédiaire en Valeurs du Trésor, brassant un volume de 50 milliards de dirhams, en hausse de 117%, réalisant ainsi une forte progression du résultat à 330 millions de dirhams (+240%).

De même pour la dette privée, le Capital Markets a conforté son positionnement en plaçant les principales émissions de cette année (ONA, ONCF …), pour atteindre un volume de 4,4 milliards de dirhams (+20%).

Attijari Finances Corp.

Attijari Finances Corp. regroupe les activités de conseil en fusion-acquisition, d’origination de dette privée ainsi que d’introduction en bourse et de marché primaire Actions.

En 2006, la banque conseil a confirmé son leadership en matière de fusion-acquisition et d’opérations de marché sur le marché marocain, poursuivant ainsi sa vision stratégique dont les principaux axes se déclinent comme suit :

  • une démarche commerciale soutenue et proactive ;

  • un présence affirmée sur des opérations de marché d’envergure ;

  • un renforcement du positionnement à l’international.

Ainsi, la ligne métier Corporate Finance, à travers ses opérations stratégiques et de marché, a poursuivi et renforcé sa politique d’accompagnement d’opérateurs nationaux de référence dans le cadre de leur stratégie de développement et de croissance.

Forte de son expertise, les équipes du Corporate Finance sont intervenues notamment sur les opérations de fusion- acquisition et de marché suivantes :

  • conseil de Akwa Group dans le cadre d’un placement privé ;

  • conseil de Comanav dans le cadre de son augmentation de capital réservée aux anciens actionnaires ;

  • conseil de CNIA dans le cadre d’un placement privé ;

  • conseil de Zalagh Holding dans le cadre de l’acquisition d’une participation stratégique ;

  • conseil de Attijariwafa bank dans le cadre de l’acquisition de 66,67% de la Banque Sénégalo-Tunisienne ;

  • conseil de SNI dans le cadre du rapprochement avec Arcelor ;

  • conseil de Douja Promotion Groupe Addoha dans le cadre de la cession en bourse de 35% de son capital (2,8 milliards de dirhams) ;

  • conseil de NSI dans le cadre de l’Offre Publique d’Achat lancée sur les titres Sonasid ;

  • conseil de Fenié Brossette dans le cadre de son introduction en bourse (100 millions de dirhams) ;

  • conseil du groupe ONA dans le cadre de son programme d’émission obligataire (2,5 milliards de dirhams) ;

  • conseil de SNI dans le cadre de son programme d’émission de billets de trésorerie (plafond de 1milliard de dirhams).

Attijari Intermédiation

L’année boursière 2006 s’est caractérisée par une forte appréciation des indices accompagnée d’une hausse des volumes d’activité, notamment sur le compartiment central.

L’année a en effet enregistré un nombre record d’introductions en bourse qui ont alimenté les échanges sur le compartiment central compensant ainsi le recul des opérations à caractère stratégique. Au total, dix introductions en bourse ont animé le marché : Addoha, Risma, Colorado, Fenié Brossette, Médiaco, Distrisoft, Involys, HPS, SRM et Cartier-Saada.

Le volume des échanges a atteint 166,4 milliards de dirhams en 2006, soit 10% de plus par rapport à 2005. L’indice général, MASI, a réalisé une performance exceptionnelle de 71% grâce à la bonne attractivité de la plupart des entreprises cotées.

Dans ce contexte, Attijari Intermédiation s’est distinguée en drainant un volume global annuel de 56 milliards de dirhams, dont l’essentiel est réalisé sur le compartiment central, contre 90,5 milliards de dirhams en 2005. Cette variation trouve son origine au niveau des volumes du marché de blocs ainsi que des offres publiques et apport en titres, qui se sont significativement contractés cette année pour atteindre, respectivement, 4 884 millions de dirhams (–88%%) et 14 082 millions de dirhams (–63%).

Malgré la baisse du volume, Attijari Intermédiation conserve sa place en tant que leader dans le métier de la bourse,son chiffre d’affaires ayant dépassé pour la première fois de son histoire le seuil de 100 millions de dirhams.

Rapport annuel 2006

55

Document info
Document views249
Page views249
Page last viewedTue Jan 17 23:39:42 UTC 2017
Pages67
Paragraphs7082
Words50576

Comments