X hits on this document

212 views

0 shares

0 downloads

0 comments

32 / 67

2 Activité 2006, un nouvel élan

Wafacash

L’année 2006 a été marquée par le lancement d’un ambitieux plan stratégique pour la filiale spécialisée en transfert d’argent. Un plan dont la première action mise en œuvre a été l’adoption de la nouvelle identité visuelle impliquant l’ensemble du réseau en vue d’homogénéiser les agences Wafacash et faciliter la visibilité du réseau, y compris les agences des partenaires.

En terme de réalisations, Wafacash a poursuivi ses efforts visant à garantir une meilleure proximité à ses clients, en signant cette année une convention avec Attijariwafa bank pour la distribution du produit Western Union à travers son réseau, et en mettant en place des modules mobiles sillonnant le Maroc afin d’améliorer sa présence dans toutes les villes du royaume, tout en assurant à ses clients le service le plus sécurisé possible.

Par ailleurs, Wafacash a poursuivi en 2006 son enquête « Mystery Shopping » dont l’objectif est de s’assurer du professionnalisme de ses équipes. Cette enquête s’est accompagnée cette année par l’organisation du 1er challenge réseau sur les produits de transferts et de change, destiné à améliorer la part de marché de Wafacash et à perfectionner la qualité du service offert aux clients.

Grâce à ses efforts commerciaux, Wafacash entérine l’exercice 2006 avec des performances satisfaisantes réalisées sur les trois principaux produits à savoir, Western Union, Cash Express et Change Manuel, qui ont enregistré une progression de 31,27% pour atteindre un montant de 6 918 millions de dirhams. Le nombre de transactions a atteint 2 254 046, en progression de 30,12% par rapport à l’exercice précédent.

En termes de perspectives, Wafacash s’est fixé des objectifs ambitieux et engageants pour l’année 2007 qui devraient lui permettre de :

  • se positionner sur le marché en tant que réseau de référence et ce, à travers un processus de renforcement et de modernisation des agences ;

  • développer une culture d’innovation à travers le lancement de produits complémentaires ;

  • maintenir le développement du réseau en renforçant sa position dans les régions à fort potentiel de croissance et faire face ainsi à l’intensification de la concurrence ;

  • développer l’activité Change conformément à la nouvelle réglementation.

Wafa LLD

Le marché marocain de la location longue durée a poursuivi durant l’année 2006 son évolution, progressant de 14 %, pour atteindre un parc global de 12 000 véhicules à la fin de l’année. Une évolution qui trouve son origine dans la forte demande, qui ne cesse d’augmenter, des entreprises et de l’administration publique.

Dans ce contexte, Wafa LLD a connu une forte augmentation de sa part de marché (19%) grâce au gain des appels d’offres des administrations publiques ayant opté pour la LLD (Conservation foncière, Haut commissariat au plan, ministère de l’équipement...) et d’un nouvel appel d’offres de Maroc Telecom portant sur 550 véhicules.

Pour faire face à ces nouvelles demandes, la filiale a mis à la route 811 nouveaux véhicules, et en a restitué ou cédé 282 véhicules, soit une production nette de 529 véhicules.

En terme d’activité, l’année 2006 correspond à la quatrième année d’exploitation de Wafa LLD et coïncide avec l’échéance des premiers contrats LLD, soit 396 véhicules, dont le renouvellement s’est effectué auprès de WAFA LLD à 71,56 % (hors groupe Attijariwafa bank). Ce qui correspond à un taux de fidélité de la clientèle très satisfaisant dans un marché à forte concurrence.

Par ailleurs, et afin de consolider davantage cette fidélité, Wafa LLD a mis en place un nouveau service permettant à sa clientèle de suivre en temps réel ses états de gestion sur Internet (web reporting).

En 2007, Wafa LLD entend dynamiser les synergies avec le groupe Attijariwafa bank, pour commercialiser la LLD, et porter son chiffre d’affaires à 110 millions de dirhams et sa part de marché à plus de 20%.

Attijari Factoring

En 2006, la production d’Attijari Factoring Maroc a connu une forte progression de 52%, en dépassement des objectifs assignés, contre 44% en 2005. Pour la deuxième année consécutive, cette croissance reste largement supérieure aux performances du secteur au Maroc (+11% et +13%). Elle a été tirée aussi bien par les bonnes performances du factoring domestique (+35%) que par la très bonne évolution des réalisations de l’activité factoring export (+93%) qui a bien anticipé et profité du bon comportement des exportations marocaines en 2006.

Ces réalisations ont été rendues possibles grâce à une optimisation de la production du portefeuille existant, à une diversification sectorielle ainsi qu’au lancement de nouveaux services qui ont permis l’entrée en relation avec de nouveaux secteurs d’activité. La part de marché d’Attijari Factoring passe de 16% en 2005 à 22% en 2006.

Les indicateurs d’activité devraient connaître en 2007 une forte hausse, notamment pour les encours factures et surtout financement, entraînant une amélioration significative des produits d’intermédiation. Les commissions brutes à percevoir devraient bénéficier partiellement de l’effet volume.

Rapport annuel 2006

63

Document info
Document views212
Page views212
Page last viewedThu Dec 08 08:47:54 UTC 2016
Pages67
Paragraphs7082
Words50576

Comments