X hits on this document

211 views

0 shares

0 downloads

0 comments

42 / 67

PERSPECTIVES 2007

Après une phase de 2 années ayant permis d’assurer l’intégration rapide et complète des 2 banques d’origine et du renforcement des différents partenariats mis en place, Attijariwafa bank entame l’année 2007 dans une position favorable pour tirer pleinement profit des synergies internes et poursuivre la mise en œuvre de son plan stratégique à l’Horizon 2010.

Sur le marché national, les axes de développement recouvrent notamment :

  • le déploiement d’une offre globale de services financiers adaptée au contexte spécifique de chaque segment de clientèle ;

  • la poursuite de sa politique de proximité avec l’ouverture de 100 nouvelles agences et le développement de canaux de distribution alternatifs ;

  • l’accompagnement du financement de projets créateurs d’emplois et structurants pour l’économie marocaine ;

  • l’ouverture à de nouvelles voie de croissance : développement intensif du retail banking,activités immobilières, gestion des flux, fonds d’investissement spécialisés…

  • l’amélioration de la qualité de service à travers le re- engineering et l’optimisation de ses process critiques ;

  • le renforcement de la profitabilité de ses filiales grâce au cross-selling et à la mutualisation des plate-formes de production et de traitement ;

  • l’alignement progressif des systèmes d’information sur ses ambitions stratégiques et ses besoins à long terme.

À l’international, le groupe Attijariwafa bank poursuivra sa stratégie de développement qui s’articule à travers :

  • l’accélération de l’activité de collecte de dépôts, de distribution de crédits et de capture des flux de transferts des Marocains Résidants à l’Etranger en s’appuyant sur une organisation dédiée, la Banque des Marocains sans Frontière, et Attijariwafa bank Europe, filiale bancaire française à statut européen ;

  • le renforcement de la présence au Maghreb, avec la mise en œuvre du plan stratégique de développement d’Attijari bank Tunisie ;

  • la création d’une plate forme de développement sur l’Afrique de l’Ouest à travers le rapprochement de la Banque Sénégalo-Tunisienne - dont le groupe a acquis 66,67% du capital en janvier 2007- et d’Attijariwafa bank Sénégal dans l’optique d’un développement accéléré dans la région.

La mise en oeuvre coordonnée de ces différentes initiatives devrait permettre à Attijariwafa bank de continuer à afficher une progression soutenue de ses résultats consolidés en 2007.

ACTIVITÉ ET RÉSULTATS

DES FILIALES PARABANCAIRES ET DES FILIALES DE LA

BANQUE D’AFFAIRES

FILIALES PARABANCAIRES

  • Wafasalaf

Wafasalaf, disposant d’un large réseau de distribution, réalise à fin décembre 2006 une production brute globale de 6,2 milliards de dirhams soit +38% par rapport à décembre 2005.

La production portée a atteint 5,1 milliards de dirhams, soit une évolution de 33% par rapport à 2005. Cette croissance revient particulièrement à l’amélioration de l’activité automobile (+53,7%) et à l’équipement des ménages (+68%). L’encours sain porté par Wafasalaf a enregistré une progression de 23,8% par rapport à 2005 atteignant 7,6 milliards de dirhams.

Au niveau de la rentabilité, les indicateurs financiers ont enregistré une nette amélioration traduisant les efforts d’optimisation engagés au courant de l’exercice :

  • -

    baisse du coût moyen des ressources de

4,6% en 2005 à 3,7% en 2006 (-0,9 point), (*)

  • -

    baisse du taux de contentialité de 13,8% à

11,6% (-2,2 points). (*)

  • -

    hausse du coefficient d’exploitation

de +1,2 points pour atteindre 42% à fin décembre 2006.

  • -

    stabilité du coût du risque à 1,31%.

En terme de résultat, le produit net bancaire de Wafasalaf ressort à fin décembre 2006 à 591 millions de dirhams en progression de 17% par rapport à décembre 2005. Le résultat net de l’année 2006 s’établit à 194,2 millions de dirhams contre 138,4 millions de dirhams en 2005 soit une progression de 40,3%.

La dynamique de croissance de la production en 2007 se poursuivra, soutenue par une amélioration des indicateurs de la rentabilité.

(*) ratios calculés par rapport à l’encours annuel moyen

  • Wafa Immobilier

Durant l’année 2006, Wafa Immobilier a procédé à la signature de plusieurs conventions avec différents partenaires. La production 2006 de Wafa Immobilier ressort, de ce fait, à 5,9 milliards de dirhams soit une progression de 112%.

En terme de résultat, le produit net bancaire de Wafa Immobilier s’établit, à fin décembre 2006, à 93,5 millions de dirhams (+43%).

L’augmentation des charges générales d’exploitation provient essentiellement des frais de fonctionnement inhérents à la création de 15 nouvelles agences et 4 sites promoteurs. Quant au résultat net de l’année 2006, il enregistre une augmentation de 55% pour atteindre 23,5 millions de dirhams.

Rapport financier

rapport de gestion

P83

Document info
Document views211
Page views211
Page last viewedThu Dec 08 06:32:14 UTC 2016
Pages67
Paragraphs7082
Words50576

Comments