X hits on this document

184 views

0 shares

0 downloads

0 comments

44 / 67

FILIALES DE LA BANQUE D’AFFAIRES

  • Corporate Finance : Attijari

Finances Corp

En 2006, Attijari Finances Corp a confirmé son leadership en matière de fusion-acquisition et d’opérations de marché sur le marché marocain. La ligne métier Corporate Finance, à travers ses opérations stratégiques et de marché, a poursuivi et renforcé sa politique d’accompagnement d’opérateurs nationaux de référence dans le cadre de leur stratégie de développement et de croissance.

Forte de son expertise, Attijari Finances Corp est intervenue notamment sur les opérations de fusion-acquisition et de marché suivantes :

  • conseil de Attijariwafa bank dans le cadre de l’acquisition de 66,67% de la BST ;

  • conseil de SNI dans le cadre du rapprochement avec Arcelor.

  • conseil de Douja Promotion Groupe Addoha dans le cadre de la cession en Bourse de 35% de son capital (2,8 milliards de dirhams) ;

  • conseil de Fénie Brossette dans le cadre de son introduction en Bourse;

  • conseil du Groupe ONA dans le cadre de son programme d’émission obligataire (2,5 milliards de dirhams) ;

  • conseil de la SNI dans le cadre de son programme d’émission de billets de trésorerie (plafond de 1 milliard de dirhams).

Au terme de l’année 2006, le chiffre d’affaires d’Attijari Finances Corp (en terme de commissions) s’établit à 41,2 millions de dirhams pour un volume de transaction de près de 12 milliards de dirhams. Ces résultats sont notamment le fruit de plusieurs opérations stratégiques et de marché : conseil de deux opérateurs nationaux de référence dans le cadre de placements privés et de Douja Promotion Groupe Addoha pour son introduction en Bourse.

Les charges générales d’exploitation se sont élevées à 29,3 millions de dirhams, en baisse de 30% par rapport à 2005, due en majeure partie au recul des charges externes.

Ainsi, le résultat d’exploitation s’élève à 13,6 millions de dirhams contre 20 millions de dirhams l’année précédente. Le résultat financier 2006E, quant à lui, enregistre une légère baisse de 10% pour se situer à 12,8 millions de dirhams contre 14,2 millions de dirhams en 2005.

Le résultat non courant enregistre, à fin 2005, un montant de 132,8 millions de dirhams contre - 280 000 dirhams cette année. Ce montant représente essentiellement la cession des participations de AFC dans Attijari Management et Attijari Gestion.

Le résultat net 2006E accuse une baisse de 88% due essentiellement au résultat exceptionnel de l’année précédente. Il est estimé à 16,8 millions de dirhams contre 136,6 millions de dirhams en 2005.

  • Intermédiation boursière : Attijari Intermédiation et Wafa Bourse

L’année boursière 2006 s’est caractérisée par une forte appréciation des indices accompagnée d’une hausse des volumes d’activité, notamment sur le compartiment central.

L’année a été, en effet, marquée par un nombre record d’introductions en bourse qui ont alimenté les échanges sur le compartiment central compensant ainsi le recul des opérations à caractère stratégique. Au total dix introductions en bourse ont animé le marché : Addoha, Risma, Colorado, Fenie Brossette, Médiaco, Distrisoft, Involys, HPS, SRM et Cartier-Saada.

Le volume des échanges a atteint 166,4 milliards de dirhams en 2006, soit 10% de plus par rapport à 2005. L’indice général, MASI, a réalisé une performance exceptionnelle de 71% grâce à la bonne attractivité de la plupart des entreprises cotées.

Dans ce contexte, Attijari Intermédiation s’est distinguée en drainant un volume global annuel de 56 milliards de dirhams dont l’essentiel est réalisé sur le compartiment central, contre 90,5 milliards de dirhams en 2005. Cette variation trouve son origine au niveau des volumes du Marché de blocs ainsi que des offres publiques et apport en titres, qui se sont significativement contractés cette année pour atteindre, respectivement, 4 884 millions de dirhams et 14 082 millions de dirhams –88% et –63%. Malgré la baisse du volume, Attijari

Intermédiation conserve sa place en tant que leader dans le métier de la bourse.

Le chiffre d’affaires annuel s’inscrit en progression de 234% à 103 millions de dirhams. Les charges d’exploitation évoluent sensiblement à 21 millions de dirhams en raison d’éléments non récurrents liés aux opérations de placement effectuées en 2006. Le résultat d’exploitation évolue de 425% à 83 millions de dirhams. Le résultat après impôt ressort à 54 millions de dirhams comparé à 12 millions de dirhams, une année auparavant.

Volume d’activité (en milliards de dirhams)

91,1

55,9

-39%

Part de marché Globale

60,5%

33,6%

- 27pts

Chiffre d’affaires

30,9

103,5

+234%

Total Charges d’Exploitation

16, 633

21, 068

+27%

Résultat d’exploitation

15, 588

82 ,746

+425%

RESULTAT NET

11, 867

54, 355

+358%

Évolution

2006

  • Réalisations obtenues en milli

ons de dirhams

2005

  • Restructuration et Capital

Investissement : Wafa trust - Wafa investissement- Attijari invest

Wafa Investissement a fait l’objet d’une restructuration financière, au terme de laquelle, le capital social a été porté à 55 millions de dirhams.

Elle a réalisé en 2006 la cession de sa filiale SIFAP pour un montant de 24 millions de dirhams, la restructuration financière de la Compagnie Industrielle du Lukus (CIL) en procédant en particulier à un apport en capital de 26 millions de dirhams et en entamant la restructuration opérationnelle de cette entreprise. Wafa Investissement a pris par ailleurs une participation dans Mifa Télécom.

En 2007, Wafa Investissement compte poursuivre son développement dans la gestion des actifs dépréciés de la banque en investissant dans des entreprises et en procédant à leur restructuration. Elle prévoit également de céder ses participations dans deux sociétés faisant partie de son portefeuille actuel.

Attijari Invest, filiale à 100% d’Attijariwafa bank, est aujourd’hui le leader national des acteurs du Capital Investissement en termes d’actifs sous gestion, couvrant la totalité des

activités avec une expertise reconnue. La société a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 14 millions de dirhams.

Avec une équipe de 12 personnes Attijari Invest gère et/ou conseille 3,4 milliards de dirhams de fonds de private equity auprès des plus importants investisseurs nationaux et internationaux.

Au terme de l’exercice 2006, Attijari Invest a bouclé en partenariat avec Emerging Markets Partnership (EMP Africa) le Fonds Moroccan Infrastructures Fund de 1 milliard de dirhams avec un premier closing à 800 millions de dirhams, devenant ainsi le fonds dont la capacité d’investissement est la plus importante au Maroc, désirant agir au niveau des grands projets structurants de notre pays avec la possibilité d’intervenir en Algérie et en Tunisie. Attijari Invest a également bouclé le fonds IGRANE dédié à la région de Souss Massa Drâa d’un montant de 200 millions de dirhams, avec un premier closing à 120 millions de dirhams.

Enfin, Attijari Invest a été mandatée en 2006 par Al Ajial Fund, fonds d’investissement de 200 millions de dollars géré par Kuwait Investment Authority, pour une mission d’assistance et de conseil dans la gestion.

Rapport financier

rapport de gestion

P87

Document info
Document views184
Page views184
Page last viewedSat Dec 03 03:18:58 UTC 2016
Pages67
Paragraphs7082
Words50576

Comments