X hits on this document

PDF document

« La principale réponse aux défis climatiques est l’efficacité ... - page 1 / 3

5 views

0 shares

0 downloads

0 comments

1 / 3

Energy Club et Club Innovation Petit Déjeuner du 16 juin 2009

L'Efficacité Énergétique, une clé de la croissance durable Jérôme Tolot - Administrateur Directeur Général de GDF SUEZ Energie Services

« La principale réponse aux défis climatiques est l’efficacité énergétique… » Chantal Jouanno

  • -

    Secrétaire d’État à l’Écologie

L’efficacité énergétique est un rapport entre le service délivré au sens large et l’énergie qui y a été consacrée. Elle consiste à mieux exploiter les ressources énergétiques actuellement à la disposition de nos sociétés et donc de repenser notre rapport avec l’énergie. L’amélioration de l’efficacité énergétique implique de s’engager vers plus de sobriété dans l’ensemble de la chaîne énergétique (production, transport, consommation).

Au niveau européen, le paquet énergie-climat stipule, pour 2020, une réduction de 20% des émissions de GES, une augmentation de 20% de l’efficacité énergétique et 20% de la consommation fournie par les énergies renouvelables : le fameux 3 x 20. En France, la loi POPE, adoptée le 13 juillet 2005, fixe les objectifs de la politique énergétique française en s’appuyant sur 4 axes majeurs : maîtriser la demande d'énergie; diversifier le bouquet énergétique; développer la recherche et l'innovation dans le secteur de l'énergie; et assurer des moyens de transport et de stockage adaptés aux besoins.

Il existe trois outils nouveaux pour promouvoir l’efficacité énergétique :

  • -

    Le Contrat de Performance Énergétique (CPE) : Le CPE est conclu entre un maître

d’ouvrage/donneur d’ordre et un opérateur qui délivre une prestation visant à améliorer l’efficacité énergétique. A l’issue d’un diagnostic détaillé qu’il a, sinon réalisé, du moins approuvé, le CPE engage cet opérateur sur la durée du service et sur les performances énergétiques et économiques qu’il a garantie. Les investissements nécessaires peuvent être couverts, totalement ou en partie, par les économies générées et garanties contractuellement. Le CPE est l’outil principal de la mise en œuvre des dispositions du Grenelle de l’environnement relatives à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, et dans une approche plus globale, de celle des réseaux et infrastructures. Il est pour un minimum de 3 à 5 ans. Le besoin doit être défini : par exemple dans un bâtiment, combien de personnes sont dans les différents locaux, à quelle fréquence, quel usage. Cela nécessite un vrai savoir-faire.

  • -

    Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) : Le DPE est une évaluation de la

performance énergétique d’un bien immobilier réalisée à partir de ses caractéristiques physiques, de ses équipements de production d'énergie, et de la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée. Il permet de situer la consommation d’énergie et les émissions de CO2 sur une échelle de classes allant de G à A. Il comporte des préconisations de travaux à réaliser pour économiser l'énergie. Le DPE est très normé, et compliqué, mais indispensable; il est un des axes de travail de GDF SUEZ.

  • -

    Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) : Le dispositif des CEE est un système qui

oblige les vendeurs d’énergie à faire eux-mêmes ou à faire faire par leurs clients des économies d’énergie. Ces économies sont attestées par des Certificats dont la validité est de plusieurs années et qui pourraient faire l’objet d’un marché, mais il n'y a pas encore de vrai marché, comme pour le CO2.

INSEAD Alumni Association France – 19 rue de l’Arc de Triomphe – 75017 Paris

Document info
Document views5
Page views5
Page last viewedSat Dec 03 04:47:29 UTC 2016
Pages3
Paragraphs67
Words1353

Comments