X hits on this document

Word document

22es RENCONTRES CINÉMAS D’AMÉRIQUE LATINE de TOULOUSE - page 10 / 26

54 views

0 shares

0 downloads

0 comments

10 / 26

22es RENCONTRES CINÉMAS D’AMÉRIQUE LATINE de TOULOUSE

19-28 mars 2010

Mexique : cinema independant et contemporain

Le cinéma indépendant mexicain s'affirme depuis quelques années comme un mouvement de plus en plus important  qui révèle chaque année de jeunes cinéastes au talent prometteur et nous réserve de bonnes surprises.

Carlos Reygadas, bien qu'il s'en défende, est le chef de file de ce jeune courant dont l'univers est le plus souvent centré sur la réalité sociale noire et sans perspectives dans laquelle évoluent les Mexicains.

Japón et Batalla en el cielo ont catapulté Reygadas sur la scène internationale et amorcé un mouvement esthétique dans le cinéma mexicain. La société de production et de distribution de Reygadas, Mantarraya Films en est le vecteur principal. Il a été rejoint par Amat Escalante (Sangre, Los bastardos), Fernando Eimbcke (Temporada de patos, Lake Tahoe), Israel Cárdenas (Cochochi) y Pedro González Rubio (Alamar), entre autres auteurs attirés par des choix esthétiques et artistiques innovants : le naturalisme, les acteurs non professionnels, le registre du drame humain dans ses manifestations les plus quotidiennes, la charge poétique de l’image, la structure narrative.

Singularité, radicalité, originalité qualifient ces films aux antipodes des formules maintes fois répétées et des moules conventionnels du cinéma mexicain. Les sujets et les ressources stylistiques se sont diversifiés, et prennent des distances avec les trames anciennes plus solennelles.

Familia tortuga, premier long-métrage d’un jeune réalisateur, Rubén Imaz, est un exemple éloquent de cette situation ainsi que Gerardo Naranjo, qui parvient à financer son film Drama/Mex, sans aide gouvernementale, à base d’aides amicales, dons de négatif, tirage, caméras et prêt de matériel.

Plus récemment encore, Nicolas Pereda et Yulene Olaizola ont su nous étonner l’un avec ¿Dónde están sus historias? et Perpetuum mobile, l’autre avec Intimidades de Shakespeare y Victor Hugo.

> Huit films environ formeront l’ensemble de la programmation Mexique : cinéma indépendant et contemporain.

Organisation : ARCALT – 11 Grande Rue Saint-Nicolas – 31300 Toulouse – Tél. : 05 61 32 98 8310/26

Presse : Isabelle BURON - Tél. : 01 40 44 02 33  / Mob. : 06 12 62 49 23 – www.isabelleburon.com

Dernière modification 08/02/2010

Document info
Document views54
Page views54
Page last viewedSun Dec 04 04:41:43 UTC 2016
Pages26
Paragraphs496
Words7607

Comments