X hits on this document

Word document

Le présent ouvrage a été conçu à l'origine pour servir d'outil de ... - page 100 / 320

1485 views

0 shares

0 downloads

0 comments

100 / 320

75.

de plus en plus les moyens informatiques- certains comptoirs de province n'assurent plus de séance de compensation, celle-ci ne se tenant plus désormais que dans 103 succursales. Chaque jour ouvrable, les représentants des banques s'y retrouvent pour confronter leurs dettes et leurs créances réciproques, seuls les soldes définitifs se règlent par imputation sur les avoirs en compte à la banque centrale.

Le déficit ou l'excédent est centralisé au compte du siège de la banque auprès de la Banque de France, après compensation sur chacune des places.

Les déficits des agences déficitaires sont en premier lieu nivelés par virement des excédents des agences excédentaires ; le siège fournit en dernier ressort le complément de liquidités nécessaires, qu'il se procure par la voie du refinancement.

Inversement c'est lui qui recueille l'excédent net d'ensemble.

Si globalement le compte de la banque auprès de la Banque centrale est créditeur, le trésorier cherchera des emplois sous forme d'actifs rémunérateurs, et les trouvera précisément auprès des établissements qui devront apurer un solde débiteur. Ces offres et ces demandes sont confrontées sur le marché interbancaire.

Les banques prêtent ou empruntent de l'argent suivant leur position pour des périodes de durée variable. Il y a "l'argent au jour le jour", à 1 mois, à 3 mois... Quand les liquidités disponibles sont insuffisantes pour équilibrer les opérations, ce qui est la situation habituelle en France, la Banque de France fournit l'appoint nécessaire dans les conditions que dicte la situation monétaire en acquérant des effets publics ou des effets privés éligibles aux interventions de l'Institut d'Emission.

Section in - Les services offerts par les banques

Outre les placements rémunérés, sous forme de dépôts stables, les banques offrent les services de caisse les plus variés aux titulaires de comptes à vue (avis de prélèvement, retraits déplacés, distributeurs de billets, cartes de crédit, comptes-vie...). Ceci pour inciter les particuliers et les entreprises à déposer chez elles leurs disponibilités et récupérer ainsi les signes monétaires émis.

Les banques se chargent également des opérations de change. Enfin grâce à l'étendue de leurs contacts avec le public, elles participent activement à la collecte des capitaux à long terme et sont tout naturellement conduites à assurer des transactions sur valeurs mobilières.

On limitera la description des services à quelques types caractéristiques du métier bancaire.

1) Paiement et recouvrement des effets de commerce et des chèques

Les banques interviennent pour assurer l'encaissement des effets de commerce et des chèques qui leur sont remis par la clientèle. En outre

Document info
Document views1485
Page views1485
Page last viewedSat Oct 29 00:31:34 UTC 2016
Pages320
Paragraphs5180
Words94684

Comments