X hits on this document

Word document

Le présent ouvrage a été conçu à l'origine pour servir d'outil de ... - page 125 / 320

1603 views

0 shares

0 downloads

0 comments

125 / 320

92.

Echéance précise

L'escompte est également une forme de crédit dont la souplesse et la liquidité facilitent la gestion des trésoreries bancaires.

Les effets entrés en portefeuille étant assortis d'une échéance fixe l'établissement escompteur connaît avec précision l'échelonnement de ses rentrées, ce qui facilite la gestion de sa trésorerie.

Applications

En tant que technique de mobilisation, l'escompte peut porter sur des effets de commerce créés à l'occasion de transactions commerciales (ventes de marchandises, prestations de service). Il peut aussi porter sur des effets financiers dans le cadre de la mobilisation de créances commerciales ou de découverts.

a) L'escompte commercial

L'escompte commercial concerne des effets émis par les entreprises en contrepartie de leurs ventes.

Son attrait pour les commerçants

Les fournisseurs accordent, le plus souvent, des délais de paiement à leur clients et tirent sur ces derniers des lettres de change dont l'encaissement marquera, en même temps, l'extinction du crédit et le règlement de la transaction.

Pour les industriels et commerçants,l'escompte en banque constitue un moyen pratique de mobiliser leurs créances ; il leur permet de se décharger sur le banquier du crédit qu'ils ont consenti à leurs propres clients et du soin de procéder à l'encaissement à l'échéance.

Le point de vue des banques :

En ce qui concerne les banques, on a longtemps considéré l'escompte commercial comme la forme privilégiée du crédit à court terme. Outre les garanties et les avantages de liquidité inhérents à toute opération d'escompte, il est d'usage de souligner que la bonne fin de la transaction commerciale à l'origine de l'effet assure normalement le dénouement du concours apporté au cédant.

technique sûre..

Par ailleurs, les établissements de crédit peuvent suivre de près l'évolution des affaires de leur clientèle d'après les remises et les conditions de leur recouvrement.

...mais lourde et coûteuse

Sans renier les vertus de l'escompte commercial, les banques lui reprochent néanmoins d'être lourd et coûteux du fait qu'il s'applique en pratique uniquement à la lettre de change.

Document info
Document views1603
Page views1603
Page last viewedTue Dec 06 14:57:05 UTC 2016
Pages320
Paragraphs5180
Words94684

Comments