X hits on this document

Word document

Le présent ouvrage a été conçu à l'origine pour servir d'outil de ... - page 265 / 320

1487 views

0 shares

0 downloads

0 comments

265 / 320

207.

-les contrats destinés aux opérations de couverture, d'arbitrage ou de spéculation (cf. infra) sur les taux d'intérêt :

sur les taux d'intérêt à long terme :

-contrat sur emprunt notionnel 10 % libellé en francs (durée de vie 10 ans)

-contrat sur emprunt notionnel 10 % libellé en écus (durée de vie 6 à 10 ans)

sur les taux d'intérêt à moyen terme :

-contrat sur BTAN 4 ans

sur les taux d'intérêt à court terme :

-

contrat sur PIBOR 3 mois (taux courts sur le franc)49

-

contrat sur EURODEM 3 mois (taux courts sur le mark),

-

les contrats destinés à couvrir un portefeuille d'actions ou à spéculer sur la tendance à terme des valeurs françaises : contrats sur indice boursier CAC 40. Il va de soi que la couverture procurée par un tel instrument est nécessairement imparfaite puisque l'actif synthétique utilisé n'est pas identique à la position détenue,

-

les contrats de marchandises : notamment sucre blanc, café, cacao, pomme de terre.

Fonctionnant selon des principes différents des marchés traditionnels, le MATIF propose de nouvelles techniques de gestion aux intervenants. Quelques exemples de contrats sont présentés à titre indicatif.

* Principes généraux de fonctionnement du MATIF

A l'inverse des marchés d'actions ou d'obligations où la quantité de titres échangés et l'échéance de la livraison et du paiement varient d'une transaction à l'autre selon la date de conclusion de l'opération, les marchés de contrats à terme obéissent à des règles plus strictes : les négociations portent sur des unités (ou contrats) d'un montant identique (500 000 F pour l'emprunt notionnel), chaque ensemble de contrats représentant un lot différent. Les contrats offrent plusieurs dates d'échéance possibles fixées à l'avance (l'échéance du mois en cours et les trois échéances trimestrielles suivantes par exemple).

Toutes les transactions passent par une chambre de compensation, MATIF SA, qui s'intercale entre l'acheteur et le vendeur et garantit la bonne fin de l'opération. En contrepartie, cette chambre oblige les opérateurs à couvrir leurs interventions (même principe de la couverture que sur le marché RM de Paris) : c'est elle qui fixe le montant minimum de cette garantie, appelée déposit, qui peut être constituée en espèces ou en titres et représente un certain pourcentage de la valeur du contrat (4 % dans le cas du notionnel). Enfin, la chambre de compensation contrôle chaque jour en fin de séance les positions de tous les opérateurs afin de vérifier si l'évolution des cours a réduit ou non le montant de

49. Les transactions sur les contrats sur bons du Trésor à 3 mois ont été abandonnées en raison de la concurrence exercée par le PIBOR 3 mois.

Document info
Document views1487
Page views1487
Page last viewedFri Dec 02 20:11:29 UTC 2016
Pages320
Paragraphs5180
Words94684

Comments