X hits on this document

Word document

Le présent ouvrage a été conçu à l'origine pour servir d'outil de ... - page 268 / 320

1767 views

0 shares

0 downloads

0 comments

268 / 320

210.

1.Les options négociables sur actions50.

Sur le Marché des Options Négociables de Paris (MONEP) sont cotés en premier lieu des contrats d'options d'achat ou de vente sur actions. Les valeurs sélectionnées pour servir de support à une classe d'options négociables doivent répondre à certains critères de diffusion dans le public et de représentativité dans leur secteur d'activité. Un contrat d'options porte sur une quantité fixe de titres de l'action support et les options sont exerçables par l'acheteur à tout moment jusqu'au jour de Bourse qui précède l'échéance. Les échéances sont trimestrielles et les contrats ont des durées de trois, six ou neuf mois.

L'acheteur d'une option d'achat peut décider à tout moment d'acheter les actions qui ont fait l'objet du contrat, le vendeur étant obligé de lui livrer les titres au prix fixé à l'origine (prix d'exercice). A l'inverse, l'acheteur d'une option de vente peut décider de vendre les titres et le vendeur doit en prendre livraison. Dans les deux cas, c'est l'acheteur qui a le pouvoir de décision, et qui doit donc payer au vendeur, dès que la transaction a été effectuée, la valeur du premium du contrat. Le cours coté sur le marché représentant le prix de l'option pour une seule action de la valeur support, le premium est égal à ce cours multiplié par la quantité de titres.

Le MONEP peut être utilisé à des fins de spéculation (l'opérateur qui anticipe une hausse du cours de l'action peut par exemple acheter une option d'achat), d'arbitrage (l'opérateur peut chercher à tirer profit d'écarts entre les prix des différentes options) ou encore de couverture (l'opérateur peut se couvrir contre une baisse des cours des titres qu'il possède en vendant une option d'achat. Dans cette situation, si la baisse se réalise, l'option ne sera pas levée par l'acheteur mais la prime reçue par le vendeur réduira les pertes sur le titre).

2.Les options sur indices boursiers

Les options surL'année  1988 a été marquée par la création d'un marché d'options

indices boursierssur  indices  boursiers  (indice  CAC  40  -cf  §  V a.   3   supra).  Ce  type

d'instrument, dont l'originalité est que l'actif sous-jacent n'est pas par lui-même livrable, est très prisé à l'étranger car il permet de créer des marchés liquides dont le fonctionnement est moins complexe et moins coûteux que celui des options sur actions. Grâce aux marchés d'options négociables sur indices, les investisseurs peuvent profiter des évolutions, à la hausse comme à la baisse, de l'ensemble du marché de Paris sur une seule décision d'achat sans prendre le risque d'une valeur spécifique.

3.Les options sur taux d'intérêt

Les caractéristiques des contrats MATIF d'options négociables (options sur le notionnel, sur le P1BOR 3 mois, sur l'Eurodem 3 mois) sont voisines de celles exposées pour les options négociables sur actions (cf § V b. 1 supra) : options d'achat, options de vente, règlement par l'acheteur au vendeur de la totalité de la prime dès que la transaction est effectuée, couverture des opérations par un dépôt de garantie ajustable en fonction de la valeur de liquidation de la position.

50. La société des bourses françaises a décidé en mai 1989 de supprimer le marché des primes ainsi que le marché des options simples ou du double tombés en désuétude après l'ouverture du MONEP en juin 1987.

Document info
Document views1767
Page views1767
Page last viewedSun Dec 11 05:08:44 UTC 2016
Pages320
Paragraphs5180
Words94684

Comments