X hits on this document

Word document

Le présent ouvrage a été conçu à l'origine pour servir d'outil de ... - page 30 / 320

1521 views

0 shares

0 downloads

0 comments

30 / 320

21.

2) L'assouplissement du régime à partir de 1948

Le rétablissement du marché des changes et du marché libre de l'or

A partir du début de 1948 cette réglementation fut assouplie et le 26 janvier 1948 un marché des changes fut rétabli pour certaines devises, notamment le dollar. Le Fonds de stabilisation des changes recommença à jouer son rôle de régulateur des cours qui lui avait été dévolu lors de sa création.

De même, le 2 février 1948 fut rouvert le marché libre de l'or.

Deux raisons ont été données à ce rétablissement :

pour encourager la reconstitution de l'épargne il a semblé opportun de la laisser accéder librement à ce qu'elle considère comme une valeur refuge.

en acceptant de laisser coter librement l'or, le Gouvernement témoigne de sa confiance dans l'avenir monétaire et accepte une sorte de plébiscite permanent de l'opinion.

La coopération européenne

Le développement de la collaboration entre pays européens dans le cadre     de     l'OECE     (Organisation     Européenne     de     Coopération

\21

Economique) et de l'UEP (Union Européenne de Paiements) eut pour conséquences un adoucissement de la réglementation et la cotation sur le marché des changes d'un plus grand nombre de devises. Les contacts avec les marchés étrangers furent renoués et des possibilités d'arbitrage rétablies.

3) La création de la Communauté Economique Européenne

Toutefois la hausse des prix français entraîna à partir de 1956 de graves difficultés de balance des paiements que ne put surmonter la dévaluation d'août 1957. Ces difficultés entravaient l'effort de libération des échanges auquel la France était tenue pour respecter les engagements pris dans le cadre du traité de Rome du 25 mars 1957 créant la Communauté Economique Européenne (Marché Commun). Aussi à la veille du premier abaissement des tarifs douaniers dans le cadre de ce traité, le 1er janvier 1959, une dévaluation est-elle apparue indispensable.

La dévaluation du 29 décembre 1958

Cette dévaluation est devenue effective le 29 décembre 1958. A cette date le cours du dollar a été porté de 420 à 493,706 AF. Ce chiffre de 493,706 peut étonner ; plus maniable aurait paru celui de 490 ou 500 anciens francs mais on a ainsi voulu instituer un rapport simple entre le franc et l'or, qui s'établissait à 1,80 mg d'or fin pour 1 ancien franc23. Les cours de toutes les autres devises ont, bien entendu, été ajustés sur la base du nouveau cours du dollar. La nouvelle parité du franc a été déclarée au Fonds Monétaire International qui l'a reconnue.

21.

Devenue, en septembre 1961, l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques).

22.

L'UEP a été supprimée en décembre 1958 au moment du rétablissement de la convertibilité externe des monnaies ; il en a subsisté l'Accord Monétaire Européen.

23. Ou 2 mg à 900/1000 fin.

Document info
Document views1521
Page views1521
Page last viewedSun Dec 04 01:37:20 UTC 2016
Pages320
Paragraphs5180
Words94684

Comments