X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 126 / 426

1093 views

0 shares

0 downloads

0 comments

126 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

En effet, la société FastTrack est basée à Amsterdam, hors de portée du tribunal de Los Angeles où la plainte a été déposée. De plus, contrairement à Napster, le réseau FasTrack ne repose pas sur un serveur central, et pourrait survivre à la mort de l'entreprise qui l'a créé. Enfin sa maison mère, Sharman Networks est basée à Sydney et est enregistrée dans l'ile de Vuanuatu, son nom de domaine est déposé en Australie et ses serveurs sont installés au Danemark quant à la technologie proprement dite elle est controlée par une sociétéqui opère sur une ile au large de l'Angleterre et en Estonie (les Echos, 3 mars 2003 et http://news.cnet.com/news/0-1005-200-7389552.html?tag=nbs ).

Le standard SDMI, secure digital music initiative www.sdmi.org , avait tenté d'apporter une réponse mais en quelque jours il a été "cassé" avant même sa sortie. De nombreuses autre technologies ont été testées en 2002 avec des résultats mitigés et les producteurs de contenu pèsent de tout leur poids pour que les fabriquants de matériel introduisent des dispositifs anti-copie

Cette nouvelle approche commerciale devrait permettre de réactiver les fonds de catalogues des éditeurs, riches de plusieurs millions de titres (qui ne sont aujourd'hui plus proposés à la vente),

Elle permet également d'éditer de jeunes auteurs qui, dans l'économie du système actuel, ne peuvent l'être :

Spinner.com ( www.spinner.com) nouvelle forme de radio sur internet (120 chaînes différentes) lance 125 artistes nouveaux…par jour

Goodnoise www.goodnoise.com  vend chaque chanson téléchargée en MP3 pour 99cents

Un autre modèle totalement révolutionnaire, celui de la société britannique StarGig.com http://StarGig.com diffuse gratuitement les jeunes artistes sur le web, lancée en août 1999 avec une mise initiale de 3 millions de £ par Terry Ellis en partenariat avec le Business angel Damian Aspinall.

Il a acquis Register.com http://Register.com (qui recense 250.000 groupes indépendants dans le monde). Son credo: libérer les jeunes artistes des 5 grandes compagnies de disque et leur permettre de trouver un public et de se créer de la notoriété qui leur permettra de vivre de leurs concerts et tournées…

Aujourd'hui plus de 100.000 sites sont consacrés aux artistes

3.3.1.1.1.3 la valeur attachée à la connaissance du client

Bien entendu il n'échappera à personne que la connaissance extrêmement fine du client que permet ce métier (des goûts, mais aussi de la personnalité à travers la démarche d'achat et les lectures ou de ses préférences en matière de couleur) peut être puissamment valorisée en étendant largement la gamme des produits ou services offerts :

comme nous le verrons plus loin, page 157, amazon.com www.amazon.com . le célébrissime libraire de l'Internet après ses développements dans les CDROM et les produits informatique a par exemple étendu son offre aux … produits pharmaceutiques et cosmétiques en prenant une participation de 46 % dans Drugstore.com (le Monde, 5 mars 1999)

3.3.1.1.1.4 De nouveaux modes de rémunération : les liens marchands, affiliation

De nombreux sites, que ce soit les grands "portails" d'entrée et d'orientation sur le Web (moteurs de recherche (yahoo!, alta vista, …) ou fournisseurs d'accès (AOL, Wanadoo, …) les sites spécialisés (golf, chasse, électronique, …) ou, à l'autre bout de l'échelle les micro-sites personnels voudront offrir à leurs visiteurs la possibilité d'acquérir des ouvrages et un lien vers le site des libraires fournira ce service :

Il est clair que dans la démarche commerciale le fait de "rabattre" ainsi le client est un élément essentiel qui justifie une rémunération.

Ce type de liens commerciaux, rémunérés en fonction des ventes qu'il génère devient une modalité de plus en plus importante de rémunérations des "nouveaux intermédiaires" (affiliation) : Amazon a dépassé 600.000 sites affiliés en 2001 dans son "Associate Programme" www.amazon.com/exec/obidos/subst/partners/associates/associates.html

Celui-ci est usuellement rémunéré par une commission allant de 5 à 15% du montant de la vente selon l'importance de la "plus value" apportée en matière de sélection et de conseil.(jusqu’à 20% pour le site de l’auteur qui assure lui-même la promotion de son livre, soit une somme plus élevée que le droit d’auteur lui-même)

Quelques fournisseurs de solution: www.affiliate-channel.com, www.befree.com, www.404found.com

Google AdSense diffuse automatiquement des annonces textuelles et illustrées, ciblées précisément sur votre site et le contenu de celui-ci. Et si vous ajoutez la fonctionnalité Google Recherche sur le Web, AdSense diffuse également des annonces ciblées sur vos pages de résultats. AdSense permet d'augmenter vos revenus avec un minimum d'efforts, et sans coût supplémentaire.

3.3.1.2 Les intermédiaires du marché immobilier

Les professionnels de cemarché ont pour mission de rapprocher une multitude de propositions de logement, ayant chacune leurs spécificités, et une multitude de clients géographiquement dispersés : c'est à l'évidence un domaine où l'Internet est à même de participer au rapprochement de l'offre et de la demande de façon particulièrement efficace et bon marché

Aussi, aux Etats Unis tout d'abord (www.allapartment.com &w,  www.realtor.com,…maintenant réunis sous la bannière de Homestore.com) puis en Europe et en France se sont développé d'innombrables sites (bien évidemment tous n'ont pas survécu)

En 2003 le leader est Seloger.com www.seloger.com qui, comme Homestore.com vend ses services aux professionnels de l'immobilier (4.500 agences immobilières (qui paient 200€/mois), entreprises de crédit, déménageurs,…)

Avec 150.000 annonces et 1,4 millions de visites pour 18 millions de pages lues chaque mois, Seloger.com est bénéficiaire depuis 2002 (CA 8,5M€ et un résultat net de 700k€) et une croissance de 25% par an  

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1093
Page views1093
Page last viewedFri Dec 09 10:36:45 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments