X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 129 / 426

1234 views

0 shares

0 downloads

0 comments

129 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

Biotronik a lancé  fin 2001 un nouveau type de pacemaker qui devrait améliorer le suivi des patients: il contient un minuscule transmetteur qui envoie des informations sur l’état de celui-ci via son téléphone portable                            www.fda.gov/bbs/topics/ANSWERS/2001/ANS01108.html

3.3.1.3.4 …mais aussi pour la distribution des médicaments : les e-pharmacies. Avantages et risques d'abus

Des e-Pharmacies ont vu le jour par milliers:

En Europe cela commence à se pratiquer en Suisse (pharmacie Online MediService) en Grande Bretagne, en Belgique, au Pays Bas, en Irlande et, de facto, en Allemagne à travers une convention entre certaines caisses et le pharmacien online néerlandais DocMorris : les caisses prennent en charge dans ce cas le ticket modérateur de 4 ou 5 € et de leur coté elles bénéficient d'une ristourne de 2 à 9%. (cette pratique devrait être prochainement légalement autorisée malgré la pression des pharmacies traditionnelles qui en contre-feu proposent de réduire leurs marges de 350 à 450 M€ et d'assurer également des livraisons à domicile

D'un côté elles peuvent être un facteur d'économies substantielles en rationalisant la logistique et en assurant un meilleur suivi des malades

Celtifarm, PME bretonne de 40 salariés, spécialisée dans la pharmacie galénique, est en train de s'imposer ainsi comme la référence incontournable dans son secteur avec www.celtipharm.com portail de référence du B to B des pharmaciens et vétérinaires (48% d'entre eux le consultent déjà).

Outre les 40.000 références qu'elle propose (médicaments, matériel d'officine,…) elle offre une bibliothèque scientifique riche d'un million de page. Pour l'accompagner dans cette aventure, le Docteur Patrick Guérin a trouvé l'appui de Financière de Rothschild, Gazéo, Partech et Advent Venture pour l'accompagner dans son développement français et Européen

Une contribution à la santé sanitaire : Aux Etats Unis les pharmacies sont connectées en réseau ce qui permet quand un client présente une ordonnance qu'il n'a pas déjà acquis ailleurs des médicaments pouvant présenter des contre-indications

D'un autre elles peuvent ouvrir la porte à toutes sortes d'abus pouvant poser problème en matière de santé publique (l'exemple emblématique en est la commercialisation du Viagra par 240 e-pharmacies sans que l'on soit certain que la consultation médicale préalable ait été effectuée dans des conditions satisfaisantes)

3.3.1.3.5 une source d'économies pour les patients et les systèmes d'assurance maladie

Les conséquences économiques sont difficiles à prévoir :quelle sera la balance entre les économies dues aux visites médicales ainsi évitées et celles qui auront été initiées par un site d'aide au diagnostic?

D'après les études citées par la revue de l'Atelier BNP-Paribas 75% des visites chez le médecin pourraient être évitées, une e-consultation coûte la moitié du "face à face", 20 à 50% des médicaments sont prescrits inutilement, 250 Milliards de $ pourraient être économisés grâce à Internet

Une étude menée par la compagnie d'assurance Kaiser Permanente www.kponline.org a mis en évidence parmi les internautes utilisant ces sites que 15% avaient évité une visite médicale et 46% un appel téléphonique…. Mais 20% des utilisateurs avaient été incités à s'adresser à un prestataire de soin.

En tous cas on peut espérer des gains significatifs sur tous les coûts logistiques et administratifs (15 à 20% des primes servent aux US à payer les frais de gestion)

En juillet 2003, lors du Comité Interministériel pour la Société de l'information a été décidé la mise en place du "dossier médical partagé" qui devrait concerner 1,2 millions de personne à partir de 2004

Quelques sites majeurs sont en train d'émerger aux US (fusion de Synetic &&w avec Medical Manager http://www.systemsplus.com/press/press39.htm pour 1,3 milliards de dollars et de Healtheon et WebMD pour 5,5 Milliard de dollars) : eux aussi fournissent toute la gamme de produits et services nécessaires pour les professionnels de santé et une très riche information (communication des feuilles de santé, logiciels d'organisation, consultation sécurisée des résultats d'analyse, obtention du feu vert des assureurs et des sociétés de gestion de santé pour certaines opérations,….)

La Mayo Clinic www.mayohealth.org (1,5 millions de visiteurs par mois)a ouvert des services spécifiques pour les réseaux internes (intranets) d'entreprise

avec quelques échecs là aussi bien entendu comme DrKoop www.drkoop.com

en France notons planetmedica.fr www.planetmedica.fr, 33docavenue.com www.33docavenue.com, notredocteur.com www.notredocteur.com, Med In Web www.medinweb.fr, Comsanté www.comsante.com, AtMédica (Havas) www.atmedica.com,  Medisite www.medisite.fr 200.000 visiteurs, a levé 110MF en sept 2000

Notre Réseau Santé Sociale peut y trouver là matière a réflexion quant à ses marges de progrès potentielles

en France les principaux sont www.caducee.net, www.comsante.com, www.medinweb.fr, www.medimania.com, www.medisite.fr, www.planetmedica.com, www.psychonet.fr, www.vitago.fr

concernant la  labellisation des sites e-santé voir le dossier consacré à ce sujet lors du 3ème comité interministériel pour la Sociéte de l'information, du 10 juillet 2003 www.ddm.gouv.fr/dossiers_thematiques/documents/cisi2003g15.html et pour le dossier médical partagé  www.ddm.gouv.fr/dossiers_thematiques/documents/cisi2003g16.html

voir également l'étude de l'Atelier BNP-Paribas d'octobre 1999 www.atelier.fr dont une partie des informations ci dessus sont extraites

3.3.1.3.6 Un outil pour les industries du médicament : du "drug design" au suivi des essais cliniques

Pour la conception de nouveaux médicaments "drug design", le "grid computing" voir page 42 en mettant des dizaines de millier de calculateurs en réseau, comme dans le cas du Décrypton qui s'est étalé sur 5 mois en 2002, permet de fortes avancées dans le domaine du décryptage du génome, de la modélisation tridimensionnelle

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views1234
Page views1234
Page last viewedTue Jan 17 03:12:33 UTC 2017
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments