X hits on this document

Word document

Internet et Entreprise - page 143 / 426

851 views

0 shares

0 downloads

0 comments

143 / 426

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426

Internet et PMI   JM Yolin    édition  2005      H:\MIRAGE\1104MIRAGE2005A.DOC

mais il peut s'agir aussi d'information très spécialisée, onéreuse à élaborer et qui ne peut être financée que par sa vente (Banque de données, œuvre musicale, encyclopédie,...). Il faut alors retrouver sur le Net un service offrant les atouts du Kiosque. voir aussi la syndication de contenu page 184

Le Kiosque minitel, jouant le rôle d'une vaste librairie virtuelle, a permis l'émergence d'une importante profession d'édition électronique qui, nous a-t-on dit, n'avait pas jusqu'à une période récente son équivalent à l'étranger, même aux Etats Unis : c'est pour notre pays une richesse économique et culturelle dont il convient de préserver les capacités de développement.

Mais c'est aussi un besoin pour les Marchands vendant des biens d'un faible coût unitaire

L'arrivée des services marchands accessibles à partir des téléphones mobiles est une véritable renaissance du "kiosque" : Gallery, le service lancé en 1003 par Orange est un véritable "Minitel sur téléphone portable"

"le modèle I-Mode est très semblable au Minitel" H Nakamura Pdg de DoCoMo europe conférence Franco-Suédoise 2002

Qui, à l'avenir, pourra offrir ces deux atouts ?

4.1.3.1.2.1 Les professionnels de la facturation: opérateurs de télécommunications, fournisseurs d'accès Internet, compagnies délectricité, …

Les frontières entre opérateurs de télécommunications et fournisseurs d'accès Internet deviennent de plus en plus floues etla plupart des opérateurs téléphoniques, notamment les "historiques" sont les actionnaires des principaux fournisseurs d'accès:

Autant il y a absence de convergence entre contenant et contenu, autant ces métiers de gestionnaire technique de réseau est similaire, (une fois passé le choc culturel opposant un réseau traditionnel avec ses "centraux téléphoniques" où "l'intelligence est au centre" d'un réseau IP avec ses routeurs ou "l'intelligence est à la périphérie")

Ce besoin étant patent toute une série d’initiatives plus ou moins perennes ont vu le jour

E-Charge www.echarge.com développé au départ sous l'impulsion des "sites pour adultes" reporte le montant de la facture sur celle du téléphone, NetToll www.nettoll.com , Ipin www.ipin.com et Trivnet www.trivnet.com sur la facture du fournisseur d'accès

Europe Explorer avec Easyclick centralise les micropaiements sur la facture téléphonique

Webytel www.webytel.com ou Creanet avec PayByTel www.paybytel.net offrent aux sites clients un plug-in qui permet de restreindre l'accès à un service à un mot de passe (tiquet), celui-ci étant fourni en appelant un n° de téléphone surtaxé. Une partie du cout de l'appel est reversé au site

Le groupe France-télécom a créé lesKiosques.com www.leskiosques.com/index.php4 un service kiosque à disposition  des sites  marchands

SEL distributeur de jeu utilise le…3617SEL! et vous demande de vous connecter le temps adéquat pour régler votre achat: Au lieu de transformer le temps en argent c'est le processus inverse qui est mis en œuvre!

La déréglementation actuelle va augmenter encore la complexité de ce problème mais en même temps elle rend les opérateurs plus imaginatifs.

Notons que l'accès internet dit "gratuit", qui a fait les beaux jours des débuts de l’internet n’était autre qu'une formule Kiosque lorsque une partie de son coût est financé par le reversement de l'opérateur télécom

D'ailleurs on trouve l'opérateur de nouvelle génération Colt derrière les initiatives de X-Stream, WorldOnline, Lokace et free.fr

C'est également le cas de freesbee (créé par None Networks www.none.net) qui a acheté des milliards de minutes à France Télécom, négociées au prix de gros et qui facture les communications à ses abonnés

C'est fut le sens de la proposition Tarifaire de France-Télécom de la connexion sans abonnement à "28 centimes la minute tout compris"

Les Finlandais et les Suédois, sautant cette étape, vont un cran plus loin en utilisant le téléphone portable comme "TPE" (Terminal de Paiement Electronique):

Dans ce pays vous pouvez avec votre téléphone portable actionner toute une série de distributeurs automatiques (distributeur de boissons, laveur de voitures, juke box, parking …) et le coût est directement imputé sur votre facture téléphonique.

Vous téléphonez à 1 mètre de distance de votre "interlocuteur" le téléphone portable ne sert… qu'à actionner la machine et à effectuer la facturation.

De La Rue Card System essaye de convaincre les fabricants de téléphones portables de prévoir une "seconde fente" pour y glisser une carte faisant office de portefeuille électronique. Itinéris teste un tel service où le portable se transforme en Terminal de Paiement par carte de crédit chez les commerçants avec "Iti-Achat"

"le téléphone mobile est un lecteur de carte de crédit avec une antenne" (Jean-Pierre Buthion du Groupement Cartes Bancaires)

Ericsson considère pour sa part que le télépnone portable est le "terminal de paiement électronique" idéal : il peut intégrer la puce de la carte de paiement (il n'y a alors plus besoin de carte…) et grâce a la norme "bluetooth" de communication radio à courte portée qui commence à s'imposer, il peut dialoguer avec le marchand sans connexion physique. Ericsson illustre cela par l'image d'un brocanteur interpellant son client par "sir, do you pay by cash or by phone?"

Les distributeurs d'électricité ne sont pas en reste

Hemel à Stockholm (Home Electricity) vend des cartes…pour les téléphones mobiles!, les communications sont facturées avec la note d'électricité

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
Document info
Document views851
Page views851
Page last viewedSat Dec 03 22:57:19 UTC 2016
Pages426
Paragraphs7868
Words215899

Comments